Nous sommes allés voir samedi soir au théâtre Hébertot la pièce intitulée "L'Antichambre" de Jean-Claude Brisville. Les comédiens y jouant sont Danièle Lebrun (Mme du Deffand),  Sarah Biasini fille de Romy Schneider  (Julie de Lespinasse) et Roger Dumas (Jean-Charles François de Hainaut). Le décor lambrissé et meublé richement ainsi que les costumes de l'époque apportent un plus à l'histoire contée.
Il s'agit du salon tenu par Madame du Deffand  au XVIIIème siècle où étaient invités des philosophes de l'époque tels que : Diderot, D'Alembert, Turgot, Voltaire... Madame du Deffand décide de prendre sa nièce Julie de Lespinasse comme lectrice. Madame du Deffand se dit ouverte à la discussion mais elle est opposée aux propos de ses amis philosophes. Nous assistons petit à petit à un changement des rapports entre Madame du Deffand et  de Julie de Lespinasse. Le président Hainaut joue tout en finesse entre les deux femmes. Nous avons une joute oratoire qui est parfois violente entre Mme du Deffand devenant amère alors que Julie s'épanouit au contact des philosophes. Le président Hainaut joue tout en finesse. Le Salon devient l'Antichambre. Mme du Deffand ne voit plus personne ! Et, Julie de Lespinasse reprend sa liberté. C'est une pièce magnifique annonçant l'évolution  de la société au XVIIIème siècle. Allez voir l' Antichambre qui se produit jusqu'au 15 mai prochain au théâtre Hébertot.