Le 14 juillet au matin, nous sommes allés au Musée Van Gogh avec le tram 2 situé 7 paulus Potterstraat. Nous sommes arrivés pour l'ouverture à 10 heures. Il y avait déjà quelques personnes qui attendaient. L'entrée était gratuite pour nous qui avions la City Card sinon il fallait régler 12, 32 euros. C'est un bâtiment très moderne datant de 1973 avec un ascenseur desservant tous les étages du Musée et abritant un café bien pratique permettant de se restaurer.

Nous avons apprécié l'organisation du Musée permettant d'admirer à son aise les oeuvres du peintre Van Gogh dessins et tableaux  ainsi que sa collection japonaise. Il y a aussi des tableaux de peintres des écoles de Barbizon, de Paris et de la Haye qu'il aimait. Il faut prévoir environ deux heures pour la visite. Il fait partie des Musées incontournables avec le Rijksmuseum. 

Ensuite, nous avons déjeuné au café du Musée qui est très sympa et économique. Nous avons pris un club sandwich, une assiette composée et des boissons dont un thé pour quatorze euros.

Puis, en sortant du Musée, nous avons été visiter le Musée du Diamant situé 8 Paulus Potterstraat en début d'après-midi dont l'entrée est gratuite avec la City Card.

Depuis quatre cents ans, Amsterdam est une ville du diamant. Il y a plusieurs sociétés de diamantaires dont Coster et Gassan. C'est un musée très intéressant à propos de ses origines, de ses particularités, du travail, de l'orfèvrerie et de sa commercialisation. Il faut prévoir environ une heure.                                              20110714_994d30af25       On peut s'amuser à se couronner et s' envoyer un e-mail souvenir.            En sortant, on pouvait aller regarder le travail de polissage chez le diamantaire Coster. Or, on s'est aperçu que c'était une façon de vous entraîner à acheter. Une perte de temps sauf si vous comptez faire un cadeau. 

     DSCN9325DSCN9360  DSCN9329DSCN9330   DSCN9328DSCN9331  DSCN9332  DSCN9334  DSCN9333DSCN9335 DSCN9336  Enfin, nous avons été visiter le Musée historique d'Amsterdam 92 Kalverstraat. L'entrée est gratuite avec la City Card . J'ai dû déposer mon parapluie en le laissant sous la surveillance d'un gardien. Il faut vous dire que nous sommes toujours sous la pluie-douche et que c'est de plus en plus difficile à vivre car nous avons du mal à nous repérer puisque nous devons regarder là où nous mettons nos pieds avec le parapluie au-dessus de notre tête. Il n'est donc pas question d'abandonner le parapluie n'importe où !

A ce moment de la journée, nous étions très fatigués et le Musée était très riche sur le plan historique . Nous avons dû arpenter assez vite faute de temps. Il fermait à 17 heures. On peut y prendre des photos.C'est un musée intéressant pour mieux comprendre cette ville.

En sortant de ce musée, retour à l'hôtel. Une pause thé pour réfléchir à ce que nous pouvions envisager compte tenu du mauvais temps. Devions-nous ressortir ou rester tranquillement à l'abri ?

Nous avons décidé de repartir dîner dans le quartier rouge d'Amsterdam. Nous voulions aller dans un restaurant thaï mais avec la forte pluie... impossible. Aussi, nous avons été dans un restaurant tibétain mais nous avons été déçus avec un plat à quatorze euros, c'était plutôt cher et n'avait rien à avoir avec la cuisine tibétaine que nous connaissions. Nous sommes rentrés tristes et épuisés à l'hôtel.

Chaque soir, nous allions demander à l'accueil quel temps pouvait-on avoir ?  Nous étions de plus en plus désespérés et nous n'étions pas les seuls.