Quelques pétitions à lire voire plus si vous le souhaitez ...

Amnesty International France <noreply@email.amnesty.fr>Empêchez la condamnation à mort de Hoo Tew Wah
Jeune cuisinier dans un restaurant de rue, Hoo Yew Wah a été condamné à la peine capitale le 12 mai 2011 pour possession de drogue. Dans de telles circonstances, la loi malaisienne considère automatiquement qu’il s’agit de trafic de drogue. Hoo Yew Wah a été inculpé sur la base d’une déclaration faite en mandarin et sans la présence de son avocat. Les policiers qui l’interrogeaient lui ont brisé les doigts et ont menacé de tabasser sa petite amie afin qu’il signe cette déclaration. Il en a toujours contesté le contenu au cours du procès ainsi qu’en appel, sans succès.

Signez notre pétition pour appeler les autorités malaisiennes à commuer sa condamnation à mort.

JE SIGNE LA PÉTITION

 

 

 Amnesty International France <noreply@email.amnesty.fr>Urgent : elle risque d’être torturée en prison !

 

 

Si cet email ne s'affiche pas correctement,cliquez-ici.

 

Amnesty International France _ Indépendant grâce à vous, efficace avec vous !

 

La militante iranienne Yasaman Aryani risque d'être torturée en prison

 

Bonjour,
 
À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes 2019, Yasaman Aryani, accompagnée de sa mère, a courageusement retiré son voile pour traverser un wagon réservé aux femmes en distribuant des fleurs. Elle a confié son rêve d’un avenir où toutes les femmes auraient la liberté de choisir ce qu’elles portent et où elles pourraient marcher ensemble « moi sans foulard et toi avec ». Des instants filmés, dont la diffusion est devenue virale en mars 2019. Arrêtée quelques jours après la diffusion de cette vidéo, elle a été condamnée à 16 ans de prison en août 2019.

Le 5 octobre 2019, Yasaman Aryani, 24 ans, a été transférée de la section réservée aux femmes de la prison d’Evin à la section 2A qui se trouve sous le contrôle des Gardiens de la révolution.

Généralement, les personnes détenues dans la section 2A sont placées à l’isolement et soumises à des interrogatoires par les Gardiens de la révolution; elles se voient refuser tout contact avec des avocats et subissent des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Yasaman Aryani est détenue au secret. Elle risque d’être torturée et soumise à d’autres mauvais traitements.

Depuis lors, malgré des demandes répétées, aucun élément justifiant ce transfert n’a été communiqué, et aucun membre de sa famille n’a été autorisé à la voir depuis.

Il faut agir vite !

 

 

La peine cruelle infligée à Yasaman fait partie d’une campagne de répression plus large à l’encontre des femmes qui font campagne contre les lois discriminatoires en matière de port du voile obligatoire en Iran . Les autorités iraniennes ne doivent pas être autorisées à priver Yasaman des meilleures années de sa vie, tout simplement parce qu'elle croit que les femmes devraient avoir le droit de choisir ce qu'elles portent.

Pour aller plus loin que la pétition, nous vous proposons 3 autres façons d’agir.

Merci de votre mobilisation.

 

 

 

Nicolas Krameyer
Responsable programme "Libertés"
pour Amnesty International France

 

 

 

Facebook

Twitter

YouTube

Instagram

 

 

 

L'Avenir pour Tous <contact@avenirpourtous.fr>RÉSISTANCE À LA PMA SANS PÈRE NI MÈRE BIOLOGIQUES – L'AVENIR POUR TOUS  VOUS APPELLE À L'UNITÉ !

 

 

Pour faire exister la procréation universelle entre hommes et femmes dans l'espace médiatique et politique, L'Avenir pour Tous ne peut compter que sur vous et votre soutien. De votre soutien financier dépend entièrement l'existence, la visibilité et la compréhension du message rassembleur entre la famille sexuée et les familles diverses, mais toutes fondées sur une même fécondation entre hommes et femmes.
De cette compréhension dépend la réalisation concrète du rassemblement, comme demandée face aux chrétiens de Radio Notre-Dame.

 

 

Soutenir par voie postale. Pour effectuer votre soutien par chèque, téléchargez le formulaire de soutien en cliquant sur le bouton ci-dessous.​ Vous pouvez également envoyer votre chèque à L'AVenir pour Tous - 9, rue du Dr Finlay - 75015 Paris, accompagné de vos NOM, Prénom, Courrier électronique et Numéro de téléphone sur papier libre.

 

 

POUR TOUTE QUESTION

 

 

Virginie Tellenne-Frigide Barjot,déléguée générale

06 09 62 00 31

virginie.tellenne@avenirpourtous.fr


Xavier Bongibault, délégué général adjoint de L'Avenir pour Tous
06 69 51 82 55
xavier.bongibault@avenirpourtous.fr

 

 

 

newsletter foodwatch <actualites@foodwatch.fr>Réponse Knorr et Puget : ils noient le bouillon ! Signez et partagez

 

Votre mobilisation fait réagir les marques !  

Unilever et Puget, que nous avons épinglés dernièrement avec le bouillon Knorr aux 5 arnaques sur l’étiquette, nous ont répondu par courrier.

Et devinez quoi ? Le ton et le manque d’argument de leurs réponses montrent que nous avons tapé juste. Pour preuve, voici le nouveau visuel qui selon eux serait suffisamment transparent. Et vous, qu’en pensez-vous ?

www.foodwatch.org/fr/actualites/2019/knorr-et-puget-repondent-et-cest-vraiment-nimporte-quoi

sûr répondu… qu’ils ne répondaient pas du tout à la question, alors que 12 000 personnes ont déjà signé la pétition pour exiger que Knorr change son produit ou son marketing.

Continuons à nous mobiliser pour obtenir plus de transparence : signez, partagez, parlez-en autour de vous. Plus nous sommes nombreux.ses, plus notre voix compte !

Merci.

L’équipe foodwatch

 

 

Patrick FRÊNE via Change.org <change@e.change.org>Huile de palme : le Conseil constitutionnel inflige un revers à Total

Patrick FRÊNE vient de partager une mise à jour sur la pétition Interdire l&apos;utilisation de l&apos;huile de palme dans la «bio-raffinerie» Total de la Mède Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la pétition

Huile de palme : le Conseil constitutionnel inflige un revers à Total

 

 

Total et son tristement emblématique PDG essayait de faire annuler une disposition fiscale qui revenait sur un avantage accordé à l’huile de palme. 

La décision du conseil constitutionnel est clairement motivée et irréprochable. Il faut se méfier maintenant de la voix parlementaire car le gouvernement va essayer de modifier la loi en utilisant ses députés godillots. Plus que jamais la...

 
 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Des nouvelles de la pétition : #Levothyrox : Ouvrons une enquête parlementaire !

 

Matthias LACOSTE via Change.org <change@e.change.org>Des nouvelles du Conseil d'Etat !

 

Matthias LACOSTE vient de partager une mise à jour sur la pétition SAUVEZ LES MALADES DE LYME Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la pétition

 

Des nouvelles du Conseil d&apos;Etat !

 

Bonjour à tous,

Nous venons d&apos;être informés que le recours contre les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) devant le Conseil d&apos;Etat est passé en séance d&apos;instruction le 23 septembre dernier. Notre demande a été affectée le même jour à un réviseur. Nous espérons une audience avant la fin de cette année.

Nous profitons de cette actualité pour dénoncer le double langage de certains...

 

 

 Sauvons la forêt <info@sauvonslaforet.org>Les forêts de Bolivie brûlent pour la viande et le soja

 Chers amis de la forêt tropicale,

Les feux qui ravagent l’Amazonie brésilienne font les gros titres dans le monde entier. Mais dans la Bolivie voisine, des millions d’hectares de forêts et de savanes tropicales partent également en fumée pour faire place à des pâturages bovins et des plantations de soja.

Et là aussi, une politique agricole erronée du gouvernement est à l’origine de cette catastrophe environnementale. 21 organisations boliviennes ainsi que l’organisation de défense des droits de l’homme Amnesty International lancent un appel au Président bolivien Evo Morales. Elles l’exhortent à suspendre le décret 3973 qui autorise la déforestation et les feux de forêt. Depuis son entrée en vigueur le 10 juillet dernier, plus de 5,3 millions d’hectares sont partis en fumée….

Vous pouvez soutenir cet appel en signant la présente pétition :

 

PÉTITION  

 

En vous remerciant de votre soutien,

Reinhard Behrend

 

Cher.e.s #LevoCops 

Nous approchons des 60.000 signataires. 

Pourtant, ni les médias, ni les politiques, ni les associations n'ont fait mention de l'existence de cette pétition. 

La crainte de l'enquête parlementaire pour celles et ceux qui y seront auditionnés c'est le risque de parjure qui est pénalement sanctionné. 

Nous devons partager,...

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Des nouvelles de la pétition : Pour l'interdiction des écoles privées de tauromachie en France

 Bonjour à tous (tes) : 

MERCI pour votre mobilisation sur cette pétition. Je vous invite à l' envoyer avec le message vidéo à l'association de la protection de l'enfance :

http://www.protection-enfance.org/Nous-contacter.php  

Bien entendu, vous ...

 

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Risque sanitaire : Stop à l'aluminium dans les vaccins !

 

 

'. $titre . '

 

 

 

 

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Urgence a la pénurie de médicaments sous ordonnances

 

 

 

'. $titre . '

 

 

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>

Victoire ! Le projet d’implantation d’une centrale d’enrobage n'aura pas lieu ! 

 

marie-lys BIBEYRAN via Change.org <change@e.change.org>Les châteaux du Médoc ce sont aussi des pratiques esclavagistes !

 

marie-lys BIBEYRAN vient de partager une mise à jour sur la pétition Pour protéger nos enfants : traitez en Bio et hors présence enfants les zones agricoles situées le long des écoles ! Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la pétition

 

Les châteaux du Médoc ce sont aussi des pratiques esclavagistes !

 Bonsoir à tous, 

 

Les châteaux du Médoc, n&apos;utilisent pas que des pesticides au rang de leurs pratiques répréhensibles, mais consomment aussi une main d&apos;oeuvre étrangère saisonnière dans des conditions esclavagistes. 

Pour en savoir plus, cliquer sur le lien ci-dessous.

Bien cordialement, 

Marie-lys Bibeyran.

 

 

 

 

 Change.org <change@e.change.org>Un sanctuaire marin menacé

 

Bonjour, au Brésil plus de 900 000 personnes se mobilisent pour préserver un sanctuaire marin face aux intérêts financiers de l’industrie pétrolière et du gouvernement de Jair Bolsonaro. Tamires compte sur vous Martine pour l’aider à sauver les baleines à bosses et toute la biodiversité de ce parc marin !

 

DITES NON à l’extraction de pétrole près du sanctuaire marin d’Abrolhos au Brésil !

Tamires FELIPE ALCÂNTARA a lancé cette pétition adressée à Fabiano Contarato, Agência Nacional do Petróleo, Otto Alencar, Jaques Wagner, Marcelino Galo, Alessandro Molon, Edmilson Rodrigues, Rodrigo Agostinho, Sâmia Bomfim, Zeca Dirceu, Joenia Wapichana, C... et il y a maintenant 3 684 signataires

BR / FR

Je m’appelle Tamires, je suis une militante de l’environnement et des droits des animaux. Vous ne le savez peut-être pas, mais le parc marin brésilien Abrolhos compte plus de 90 000 hectares et protège 1 300 espèces d’animaux. Il possède l’une des plus grande biodiversité marine au Brésil et dans le sud de l’océan Atlantique !

Abrolhos protège une vaste zone de récifs côtiers à Bahia et comprend un archipel. Il sert également de région de reproduction pour les baleines à bosse et offre un abri aux communautés autochtones et autres communautés traditionnelles du Brésil. Mais tout cela est menacé par le projet du gouvernement Bolsonaro d’autoriser l’exploration pétrolière le long du parc marin.

L’analyse technique de l’Institut brésilien de l’environnement (IBAMA) a recommandé de ne pas explorer le pétrole dans les zones proches d’Abrolhos, comme indiqué par Associated Press. Le risque de déversement d’hydrocarbures dans les "zones de haute sensibilité" est dangereux. Mais le président de l’IBAMA, Eduardo Bim, a ignoré ces informations et autorisé la vente aux enchères.

Je suis scandalisé par cette histoire. Je sais qu’un incident avec des déversements de pétrole pourrait endommager de manière irréversible la région et détruire l’équilibre environnemental à Abrolhos. Le rôle d’IBAMA est de protéger l’environnement et le président de l’agence devrait suivre ce principe.

Afin d’éviter un tel risque de catastrophe, je demande aux députés brésiliens et aux sénateurs du Congrès national d’agir pour la défense d’Abrolhos. J’adresse ma demande aux Nations Unies (ONU) et à l’Organisation des États américains (OEA), qui devraient faire pression sur le président brésilien, Jair Bolsonaro, pour qu’il renonce à ce projet. Enfin, je compte sur la justice fédérale pour exclure les sept blocs de pétrole de la vente aux enchères, car ils sont les plus proches du parc marin Abrolhos.

Il faut faire vite ! La vente aux enchères de blocs de pétrole est prévue pour le 10 octobre. Le président Jair Bolsonaro, le ministre de l’Environnement, Ricardo Salles, et l’Agence brésilienne du pétrole (ANP) ne peuvent changer d’avis que par votre signature et votre pression.

L’exploration du pétrole à côté d’une zone aussi importante ne devrait même pas être envisagée ! Signez si vous êtes d’accord avec la préservation du parc national des Abrolhos !

Voir la page de pétition

Julien - Les Lignes Bougent <petitions@mail.leslignesbougent.org>
POUR la protection des soins traditionnels dans les élevages

POUR la protection des soins traditionnels dans les élevages

L’Europe interdit l’utilisation des plantes et huiles essentielles dans les élevages. Elle punit les éleveurs et les oblige à utiliser des antibiotiques. Signez la pétition pour autoriser les traitements traditionnels dans les élevages.

 

Stop à la pollution de l'Everest !!


Plus de 30 tonnes de déchets accumulés sur l'Everest. C'est un scandale ! Mobilisons-nous pour mettre fin au massacre du mont Everest par les alpinistes.

 
 

STOP à la spoliation de notre argent par l’État et les banques !


NON AU RACKET LEGAL : 2 lois votées en douce permettent aux banques en faillite de réquisitionner vos assurances-vie et comptes courants. Dites STOP !

Je signe

 
 
 
 

 

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Des nouvelles de la pétition : Pour un débat national sur l'expérimentation animale

 

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Des nouvelles de la pétition : Non aux 40 000 poules pondeuses à Coeuvres-et-Valsery (02)

 

MesOpinions.com : le site de pétition et sondage en ligne

 

Vous avez signé cette pétition

alt_text

Non aux 40 000 poules pondeuses à Coeuvres-et-Valsery (02)

Auteur : Collectif 2035
Créé le 31/01/2018

L'auteur a un message pour vous

Information sur le recours en cours contre le poulailler de 40 000 poules à Cœuvres-et-Valsery.
 
Suite au recours que nous avons déposé au près du tribunal administratif d'Amiens nous avions reçu un un premier mémoire en retour de l'avocat de M. Pamart auquel nous avons répondu.
Nous venons de recevoir un nouveau mémoire émis par M. le Préfet, défendant le permis d'exploiter délivré à M. Pamart. Notre avocat nous confirme que la plupart des réponses faites par M. le Préfet ne portent pas sur les points que nous avions soulevés et que, de nos arguments, seul est non-avenu, celui sur la validité de la délégation de la signature. 

Certains des arguments du mémoire que nous venons de recevoir paraissent nettement spécieux, notamment en ce qui concerne l'intérêt à agir de l'association de Sauvegarde de la vallée sereine, qui, rappelons-le, avait été...

 

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Incendie de Lubrizol: trop, c'est trop, nous exigeons la vérité !

MesOpinions.com : le site de pétition et sondage en ligne

 

 

 

'. $titre . '

 

 

 

mesopinions.com/petition/sante/incendie-lubrizol-exigeons-verite/74231

Laure BOWDEN BERTRAND via Change.org <change@e.change.org>Victoire!

Laure BOWDEN BERTRAND vient de partager une mise à jour sur la pétition Des papiers pour Aluisio Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la pétition
 

 

 

Victoire!

 Après des mois de combats et de tracasseries administratives, le droit d&apos;Aluisio à vivre comme un jeune de son âge et non plus comme une bête traquée a été reconnu. Il a obtenu (après plusieurs rebondissements) un récépissé de titre de séjour pour 3 mois et la carte de séjour ne devrait plus tarder. Merci à tous ceux qui se sont mobilisés, sans qui cette victoire n&apos;aurait pas été possible....

 

 

 

Coralie DELAUME via Change.org <change@e.change.org>Aéroport de Toulouse-Blagnac : mauvaise nouvelle

 

Coralie DELAUME vient de partager une mise à jour sur la pétition Non à la privatisation d’Aéroports de Paris ! Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la pétition
 

 

Aéroport de Toulouse-Blagnac : mauvaise nouvelle

 

Le Conseil d&apos;Etat vient de trancher : la privatisation de l&apos;aéroport de Toulouse-Blagnac ne sera pas annulée

C&apos;est une décision très politique. La Cour administrative d&apos;appel de Paris avait considéré que le cahier des charges de l&apos;appel d&apos;offre n&apos;avait pas été respecté et ses arguments étaient convaincants. Cette privatisation aurait dû être annulée. Le consortium chinois qui possède l&apos;aé...

 

 
 
Stéphanie JACQUET via Change.org <change@e.change.org>NOUS AVONS BESOIN DE VOUS!

 

NOUS AVONS BESOIN DE VOUS!

 

Depuis + d&apos;1 an, nous avons mené des actions pour une vraie reconnaissance du TDAH.
Nous avons créé l&apos;Association de loi 1901 "TDAH - Pour une égalité des chances", afin de poursuivre nos actions et pouvoir représenter le mieux possible toutes les familles touchées par le TDAH.
Nous avons décidé avec l&apos;équipe de fixer le montant de l&apos;adhésion de notre association à 10 euros, afin que cette adhé...

 
 
 

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Maltraitance, violence scolaire, protection et prévention : il faut agir !

 

Il est temps que des mesures strictes soient prises afin d'encadrer et protéger les enfants ainsi que les générations futures. Rejoignez ces mobilisations pour offrir un avenir sécurisé à nos enfants.

Trop d'écrans, un fléau pour nos jeunes enfants !

 

Les tablettes sont distribuées à tous les élèves de CE2, CM1 et CM2, dans leur classe. Les enseignants estiment que l’utilisation de la tablette en classe relève plus du gadget que d’un véritable outil pédagogique. "Nous trouvons que les enfants passent déjà trop de temps devant les écrans !".

 

1 AVS par classe pour certains handicaps qui ne sont pas détectables d'emblée !

Appel aux Maires de France : pour un petit déjeuner gratuit dans les classes du premier degré dans toutes les communes !

 

Trois millions d’enfants pauvres ont retrouvé le chemin de leur école. Nombreux seront ceux qui n’auront pas eu la chance de prendre un petit déjeuner. Qu'attendons-nous pour agir ?

 

Collèges publics : STOP aux non remplacements des enseignants !

 

En règle générale les enseignants absents moins de 15 jours, notamment une demi-journée ou une journée, ne sont pas remplacés (absences de courtes durées). Élèves, parents d'élèves, collèges en subissent les conséquences !

 

 MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Alerte protection de l'environnement : STOP au projet de stockage des déchets inertes à Anduze

STOP au projet de stockage DES DECHETS A ANDUZE

 

'. $titre . '

 

Signez la pétition

Six mois avant la fin de son mandat, la majorité du Conseil Municipal vient d'approuver un projet d'installation de stockage des déchets inertes (gravats du BTP) au lieu dit Pouillan et Gaujac à Anduze, pour les besoins de l’AGGLO D’ALES. Seuls 4 élus de l'opposition, après intervention de Madame Geneviève Blanc, ont voté contre ce projet.

Trop c’est trop : Anduze a déjà souffert de la pollution des mines, refusons la pollution des gravats

Après le parking en bordure du Gardon (a l'urbanisation intense

de Labahou et la nouvelle zone commerciale inscrites au Plan Local d'Urbanisme, ce projet constitue une nouvelle atteinte à l'environnement de notre commune.

Quelques chiffres clés permettent de mesurer l'importance du projet :

- La capacité de stockage sera de 1 890 000 tonnes de gravats (environ 45 années d'exploitation)

- La hauteur maximale du remblais sera se 105 m environ

- Le volume entrant (maximum) de gravats sera de 120 000 m3 par an,

 


- Le trafic de poids lourds prévu pourra atteindre 7500 camions semi-remorques de 28 T par an

Tous les gravats des bassins d'Ales et d'Anduze viendront se déverser sur le site d'Anduze.

Ce projet aura des répercussions désastreuses pour notre environnement et notre cadre de vie :

1° L'impact sur les ressources en eaux : . Le projet est situé à l'intérieur du périmètre de protection rapprochée du captage de la Madeleine dans lequel "sont interdits: ... toutes les ICPE" (précisément ce type d’installation). Il suffit de consulter le PLU en vigueur très précis sur ce point (pages 65) pour mesurer l'incohérence de la majorité municipale qui approuve un projet interdit par le PLU qu'elle a elle-même voté en 2014.

Soulignons également que les eaux de ruissellement en surface, compte tenu de la configuration du site, seront quant à elles évacuées dans le Gardon.

2° L'impact sur notre quotidien : Bruit, poussières et circulation. Les volumes de déchets transportés entraîneront un trafic de camion très important incompatible avec la vocation touristique de notre commune . Les mesures proposées pour éviter les nuisances pendant les 2 mois d'été ne feront que reporter le trafic sur les autres périodes de l'année, alors que notre objectif est précisément d'allonger la période touristique.

3° L'environnement : L'installation prévue est enclavée dans le site classé Zone Naturelle d'Intérêt Ecologique Faunistique et Floristique (ZNIEFF) de la Corniche de Peyremale , à proximité du site classé ZNIEFF de la Vallée moyenne du Gardon, à quelques mètres de l'Espace Naturel Sensible Gardon inférieur d'Anduze et des zones humides répertoriées. En résumé cette décharge sera au centre de plusieurs espaces naturels attestant la présence d'espèces ou de milieux rares, remarquables ou caractéristiques

4° L'impact sur le milieu naturel : Dans le dossier il est précisé : La réalisation de l'IDSI (la décharge) entraîne forcement une perte directe d’habitat d’espèces d’insectes, de reptiles et d’oiseaux patrimoniaux (dont la liste figure page 104 du document )Le choix de ce site est donc incohérent par rapport à son environnement immédiat et à la vocation touristique d'Anduze.

5 ° Ce premier projet sera suivi d'un second tout aussi préoccupant : Le Maire annonce que la commune a engagé des discussions avec l'exploitant de la décharge actuelle de Langlas, (en bordure du Gardon) et qu'une plateforme de négoce et de recyclage des déchets inertes est en cours de développement dans le secteur proche..

L’ampleur des conséquences de ce vote sur notre environnement nous conduit à vous alerter et ainsi vous permettre d’exprimer votre opposition à ce projet catastrophique ( non seulement pour Anduze mais également pour les communes voisines).

Signez la pétition en ligne ou sur notre site (1) , si vous êtes proches d'Anduze, exprimez votre refus sur le registre qui sera ouvert en mairie pendant l'enquête publique ( du 9 octobre au 6 novembre 2019)

                                           PETITION

Les soussignés, opposés à l'implantation d'une plateforme de déchets inertes à Anduze entrainant des conséquences écologiques nuisibles à l'environnement et à la vocation touristique d'Anduze exigent l'abandon du projet et demandent à Monsieur le Maire d'Anduze et au Commissaire Enquêteur de prononcer un avis défavorable à  ce projet

 

 

 

 Change.org <change@e.change.org>

 

En règle générale les enseignants absents moins de 15 jours, notamment une demi-journée ou une journée, ne sont pas remplacés (absences de courtes durées). Élèves, parents d'élèves, collèges en subissent les conséquences !

 

 

 Change.org <change@e.change.org>Combattre la crise climatique

 

                                                 

Martine, il est urgent d’agir pour combattre la crise climatique. Et cela passe par une prise de conscience collective des enjeux environnementaux. Signez l’appel de Gaël Giraud, qui demande la gratuité de tous les articles de presse sur le sujet !

 

Pour la gratuité des articles sur le dérèglement écologique

Gaël GIRAUD a lancé cette pétition adressée à Courrier International, L’Express , L’humanite , L’Obs , La croix, Le figaro, Le monde, Le Monde Diplomatique, Le Point, Les échos, Libération, Marianne, Mediapart, Sciences et Avenir, Télérama , ... et il y a maintenant 4 706 signataires

Je suis directeur de recherches au CNRS. J’y travaille particulièrement sur les conséquences économiques du réchauffement et des effondrements de la biodiversité. J’ai également été chef économiste de l’Agence Française de Développement, cette grande banque publique d’investissement dont l’une des missions est d’accompagner des projets d’adaptation au dérèglement climatique dans les pays du Sud. Il y a cinq ans, j’ai co-fondé la Chaire Energie & Prospérité, qui s’occupe des questions économiques liées à la transition vers des énergies renouvelables dans un contexte de raréfaction des ressources minières.

À travers l’ensemble de mes activités de chercheur, de responsable économique mais également d’humanitaire au Sahel, j’ai été confronté de près à la question climatique.

Le réchauffement climatique expose nos sociétés à des phénomènes de plus en plus dramatiques. Nous en avons particulièrement subi les conséquences cet été avec des canicules exceptionnelles en France, des sécheresses inédites qui frappent durement notre agriculture, ainsi que les terribles incendies qui ravagent l’Amazonie, l’Indonésie, certains pays d’Afrique et même la forêt boréale. Les scientifiques confirment une accélération préoccupante du phénomène.

Le climat et la biodiversité ne sont donc pas des sujets comme les autres. Ils conditionnent la pérennité à court terme des sociétés européennes, sans parler de celle des Suds. Devant cette réalité, la mobilisation de la société doit être totale.

Mais les bonnes nouvelles sont nombreuses également : en ce moment-même, l’Afrique du Sud prend des décisions courageuses pour se libérer du charbon ; l’Indonésie a mis fin définitivement aux subventions publiques aux hydrocarbures fossiles, etc. Partout dans le monde, des projets fleurissent et des mobilisations triomphent, qui esquissent les visages d’une société plus durable. Il est important de donner à voir ces évolutions positives car, si la peur peut motiver, l’espoir est un moteur bien plus puissant pour l’action. 

Nous avons donc besoin d’une information sur l’environnement qui soit globale, de qualité et accessible à toutes et à tous. Les débats, les discussions, les accords et les désaccords politiques que cette information suscite doivent également être visibles du grand public. Sans information libre, il n’y aura pas de délibération démocratique éclairée. Or la presse a précisément la mission de mettre à disposition cette information.

C’est pourquoi nous demandons que l’ensemble des articles liés à la question environnementale soient en accès libre, qu’ils soient gratuits. Il est essentiel que les barrières à l’information tombent pour permettre un élargissement de la mobilisation citoyenne. L’information sur l’urgence écologique concerne notre avenir commun. Elle est donc un bien commun, une ressource dont nous pouvons tous partager les fruits à des fins de mobilisation collective.

Il y va également de la facilité d’accès à l’information pour l’éducation, à l’heure où l’intégration de la question climatique dans les programmes scolaires, de la maternelle à l’enseignement supérieur, fait enfin surface. 

Nous savons les temps difficiles pour la presse, confrontée à la concurrence de l’information numérique gratuite et des réseaux sociaux, prompts à diffuser des contenus parfois inexacts ou trompeurs. Cette pétition est adressée à une presse généraliste institutionnelle, nationale et régionale. Seule une petite fraction des papiers est concernée (5% ?), et il est peu probable que les personnes qui s’y abonnent le fassent spécifiquement pour les articles sur le dérèglement climatique, pour lesquels il existe une presse spécialisée. De plus, des articles gratuits créent du flux sur les sites, ce qui bénéficie aussi au taux d’abonnement global.

Bref, nous ne demandons pas une transformation du business modèle de la presse institutionnelle, mais juste une réorganisation marginale, cohérente avec les enjeux de notre époque. La lutte contre le changement climatique doit mobiliser l’ensemble de la société et ne devrait souffrir de barrière à l’information, a fortiori chez nos concitoyens qui n’ont pas forcément les moyens financiers de s’abonner à un ou plusieurs médias. 

Nous voulons que la presse française soit la première au monde à s’engager de la sorte pour notre environnement. Pour que cette volonté soit entendue, soyons nombreuses et nombreux à signer cette pétition et à la partager autour de nous.

De mon côté, je vous tiendrai informés de la réponse des rédactions sollicitées.

 

 
 

 
 
 

 


 

            

 


 

 Change.org <change@e.change.org>Mardi tout s'est brutalement arrêté

CONTRE LA FERMETURE DE MAINS D’ŒUVRES !!! #RENDEZNOUSMAINSDOEUVRES #MDOFOREVER

 
 
 

Martine, à Saint-Ouen, en Seine Saint Denis, la fermeture de Mains d’Oeuvres affecte toute la population. Depuis 20 ans, ce lieu de culture et d’échange favorise le vivre ensemble. Pourtant, mardi tout s’est brutalement arrêté. Déjà 38 000 personnes se mobilisent pour sauver ce site emblématique et le travail des 70 salariés. Aidez-les aujourd’hui.

 

CONTRE LA FERMETURE DE MAINS D’ŒUVRES !!! #RENDEZNOUSMAINSDOEUVRES #MDOFOREVER

Juliette BOMPOINT a lancé cette pétition adressée à Mairie de Saint-Ouen et il y a maintenant 38 901 signataires

UNE DÉCISION INJUSTE 

William Delannoy, maire de Saint-Ouen, après de nombreuses années de menaces et de contre-vérités à notre encontre, est passé aux actes : Mains d’Œuvres a fait l’objet d’une expulsion par les forces de l’ordre mardi 8 octobre 2019.

Nous ne cherchons pas à nous opposer à une décision de justice, mais nous demandons le droit à être respecté·e·s, le droit à attendre la décision finale de la justice avec le résultat de l’appel ainsi que, dans le cas d’une décision en notre défaveur, le droit d’un temps nécessaire pour déménager et libérer les lieux dignement. Nous nous sommes investi·e·s sans compter avec tou·te·s les artistes en résidence à Mains d’Œuvres sur ce territoire depuis 20 ans, nous méritons!


L’EXPULSION

Mardi 8 octobre 2019 à 8h du matin, les salarié·e·s, artistes et associations se sont vus refuser l’accès à leur lieu de travail. Les rues aux alentours de Mains d’Œuvres étaient bouclées et gardées par des CRS. Un gros dispositif de 25 camions encerclait le bâtiment sous les yeux ébahis des salarié·e·s, usagers du lieu, artistes, professeur·e·s, voisin·e·s qui n’ont jamais été informés de cette opération de force.

Un élan de solidarité et d’émotion a ensuite rassemblé des gens qui se sont déplacés de toute la ville et au-delà pour nous rejoindre. Nous avons assisté, minute par minute à l’emmurage du lieu par des plaques de tôle. Sans aucune information sur notre devenir, du devenir des salarié·e·s, en passant par les artistes, leur matériel de production, les contrats en cours qu’ils devaient honorer, les concerts qu’ils devaient donner ainsi que tous les spectacles et toutes les actions culturelles qui devaient avoir lieu (50 enfants pour des visites de l’exposition à venir, 20 enfants en situation de handicaps pour des activités artistiques etc. etc.).


UN PREJUDICE ÉNORME 

Mains d’Œuvres, c’est 25 emplois permanents (70 avec les professeur·e·s de l’école de musique) et 120 intermittent·e·s, c’est 250 résident·e·s au travail quotidiennement dont la moitié d’associations, 1500 adhérent·e·s, 9000 musiciens en répétition aux studios, c’est 350 événements par an pour 40 000 visiteurs, 15 services civiques, 25 stagiaires par an, c’est 4 millions d’euros de travaux réalisés en 20 ans par l’association, 150 jeunes de -26 ans du 93 accompagné·e·s vers l’emploi, une école de musique de 250 élèves, 200 bénévoles, 50 Œuvres produites par an, 50 partenaires sociaux éducatifs qui essaiment des actions sur tout le territoire. C’est 60% de ressources propres et 40% de subventions ( drac, région, département, mairie de paris)

À l’heure actuelle, des artistes ont leur matériel scellés à l’intérieur. Certain·e·s n’ont pu honorer leurs commandes, d’autres ont dû annuler des dates etc. Toute l’équipe de Mains d’Œuvres est privée de ses moyens de production. Cette situation est inadmissible. 

En ce moment même les pertes s’élèvent déjà à près de 100 000€ pour la structure auxquels il faut ajouter des dizaines de milliers d’€ par jour d’empêchement écoulés. Ces chiffres ne comprennent même pas les préjudices de chaque artiste et association qui ont leurs activités à Mains d’Œuvres !!! Participer à la cagnotte solidaire sur HelloAsso : http://bit.ly/soutienmainsdoeuvres

La culture est un vecteur d’économie locale et nous ressentons en ce moment même les conséquences sociales désastreuses face à l’acharnement dont elle fait l’objet.

COMMENT NOUS SOUTENIR ?

- L’organisation du Cri d’amour le samedi 12 octobre –

  • Diffusion de tracts et collage d’affiches dans Saint-Ouen
  • Faire des banderoles et les suspendre aux fenêtres
  • Aider à l’organisation du Cri d’amour du samedi 12 octobre
  • Rejoindre l’event  : https://www.facebook.com/events/436306823678975/

- Vie quotidienne de l’association –

  • Nouvelle permanence au 1 rue Charles Garnier, devant Mains d’œuvres de 10h à 20h tous les jours
  • Venez nous voir, nous apporter amour, joie, réconfort, tables, chaises, café, nourriture, messages de soutiens, banderoles, décoration…
  • Proposer des locaux pour reloger les activités qui étaient programmées à venir (cours de musique, spectacle etc.)

- Relais et partage –

  • Signer la pétition !!
  • Relayer les informations sur les réseaux sociaux avec le hashtag #mdoforever #jesuismainsdoeuvres
  • VENIR A LA GRANDE MANIFESTATION SAMEDI 12 OCTOBRE A 9h DEVANT LA MAIRIE DE SAINT-OUEN (lors du conseil municipal), en présence des médias, politiques et de  nombreux artistes  https://www.facebook.com/events/436306823678975/


Fazette Bordage, Présidente de Mains d’Œuvres
Juliette Bompoint, Directrice de Mains d’Œuvres
Les membres du Conseil d’Administration de Mains d’Œuvres 
Les salariés, adhérents et bénévoles de Mains d’Œuvres
Et bien sûr, tous et toutes les sympatisant.e.s

Mains d’Œuvres – 1, rue Charles Garnier – 93400 SAINT-OUEN - mobilisation@mainsdoeuvres.org    

Adhérer à l’association, c’est prix libre, c’est ici : http://www.mainsdoeuvres.org/Devenez-adherent-de-Mains-d-OEuvres.html

[ENGLISH VERSION HERE]

Voir la page de pétition

A Change.org, nous croyons au pouvoir des gens ordinaires. Avez-vous une cause qui vous tient à coeur ?

Lancez une pétition aujourd&apos;hui

 

La personne (ou l’organisation) qui a lancé cette pétition n’est pas liée à Change.org. Change.org n’a pas créé cette pétition et n’est pas responsable de son contenu.

 

Ne plus recevoir d’emails comme celui-ci
Se désinscrire de toutes les listes de diffusion de Change.org
Gérer vos préférences e-mail  ·  Politique d’utilisation des données

N’hésitez pas à nous écrire ! Contacter notre Centre d’assistance.

Change.org  ·  548 Market St #29993, San Francisco, CA 94104-5401, USA

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Des nouvelles de la pétition : SORTONS L'ELEPHANTE LUCY DE SA CAGE DE VERRE

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Des nouvelles de la pétition : Nous refusons l'ouverture et l'extension d'un élevage de 1600 primates près de Strasbourg !

 

 

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Découvrez l'histoire de Coco en vidéo : soutenez ce coq !

 

 

'. $titre . '

 

 

 

Lire la vidéo en cliquant ici.

Représenté par Claire Soulé en première Instance et Maître Stéphanie Lourdel-Iglesias en Cour d'appel d'Amiens.

CONTRE L’ÉLOIGNEMENT DU COQ « COCO »


RUE GEORGES CLÉMENCEAU À MARGNY-LÈS-COMPIÈGNE

Décision injuste :

Rendu ce 24 mai 2019 par le tribunal d’instance de Compiègne.
Il demande l’éloignement de Coco pour cause de nuisance aux habitants !

Coco (mon coq), est le dernier animal encore en vie du vivant de ma grand-mère (Isabelle Faipot, décédée le 27 juillet 2017).

J’ai racheté la maison en mars 2018, et j’ai gardé Coco, la question ne se posait même pas ! J’y suis très attaché (ma mère l’a elle-même gardé dans cette maison depuis son décès, car pas le cœur de s'en séparer.

Un rituel s’est installé depuis. Je le sors à 7h30 de sa boîte de nuit (où il dort, au sous-sol de la maison). Pour la journée, il reste dans son poulailler (éloigné à plus de 25 mètres du seul plaignant ! qui n'est pas souvent là car en déplacement pour son travail) et je le rentre vers plus ou moins 20h.

Qu’est-ce que je sollicite ?
L’annulation de la décision rendue ! Le retour de mon coq "Coco", un arrangement pour le sortir plus tard et en fonction de son absence.

Comment ?
En signant cette pétition, vous attestez que c'est une décision cruelle. Car les animaux ont des émotions aussi et de plus, il est déjà âgé de plus de 6 ans. Il a bien le droit de vivre comme tout être vivant et finir sa vie dans sa maison, mais pas que !

Pourquoi ?

• Parce qu’il y a 1 seul voisin qui se plaint dans la rue ! Tous les autres attestent ne pas être dérangé !
• Parce qu’il réclame 4000€ !
• Parce que cette rue est située dans les hauts de Margny-lès-Compiègne, juste derrière les champs !
• Parce que les tribunaux regorgent de plaintes abusives similaires (dont certains abuses à des fins pécuniaires),
• Parce que Coco est aussi un bon animal de compagnie et un réducteur de déchets,
• Parce que c’est la nature !
• Parce que si on laisse faire, demain il sera possible de porter plainte contre vos oiseaux (perroquet, inséparables...) et autres,
• Parce que sans coq on ne pourrait pas manger des œufs frais (utile à la reproduction)
• Parce que le coq est l’emblème de la France, de la Fédération Française de Football (FFF).

Références :
- Coco et Maurice de l'île d'Oléron
- Un coq au tribunal? Plus jamais ça, dit un maire de Gironde
- Coquelicot, le coq d'une enseignante, prié de quitter l'école maternelle à cause des plaintes d'un habitant, est sur le point de faire son grand retour grâce au maire du village.
- Gironde Une demande pour inscrire le chant du coq au patrimoine immatériel de l'Unesco

Jurisprudences :
- 2 exemples de jurisprudence

MesOpinions.com <noresponse@news.mesopiDes nouvelles de la pétition : Justice pour Loulie, criblée de plombs par un chasseur en Isère.nions.com>