Comme d'habitude, je vous transmets quelques pétitions :

Mathieu HESTIN via Change.org <change@e.change.org>Dimanche, Journée Mondiale du Climat !

 

Mathieu HESTIN vient de partager une mise à jour sur la pétition Un Climat de Changement Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :
 
Mise à jour sur la pétition
 

 

 

Dimanche, Journée Mondiale du Climat !

Bonjour à tous,

Ce dimanche 8 décembre est la Journée Mondiale du Climat, qui a lieu au milieu de la COP 25.

L&apos;année 2019 aura été marquée par de nombreux événements climatiques dramatiques, incendies partout dans le monde (Amazonie, Australie, Californie, Afrique), sécheresse dramatique pour la forêt en France, canicules et sécheresse (Inde), inondations, ouragans, etc.

Et pourtant, les é...

 

Christophe GRÉBERT via Change.org <change@e.change.org>Marie, 72 ans, dort toujours dans sa voiture à Puteaux !

Christophe GRÉBERT vient de partager une mise à jour sur la pétition Un logement pour Marie, 72 ans, qui dort dans sa voiture à Puteaux Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la pétition

 

Marie, 72 ans, dort toujours dans sa voiture à Puteaux !

 Cette pétition en faveur de Marie a été lancée il y a déjà 1 an ! Cette dame de 72 ans, qui attend un logement HLM depuis 15 ans, est toujours contrainte de dormir dans sa voiture stationnée dans un parking souterrain de Puteaux. Elle se rend encore chaque jour sur les marches de l&apos;Hôtel-de-ville de Puteaux pour demander un RDV au maire. En vain...

Malgré votre mobilisation, sa demande n&apos;a donc...

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
 
 

 
 
 

 

 
 
 

 
Chloé Z via Change.org <change@e.change.org>
 

Chloé Z vient de partager une mise à jour sur la pétition Zéro déchets: Suppression totale des jouets dans les fastfoods français. Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

 
Mise à jour sur la pétition
 

 

ssion développement durable ont adopté un

Dès 2021, la distribution gratuite de jouets en plastique pourrait être interdite!

 

Bonjour à tous,

Petite mise à jour de la pétition avec de bonnes nouvelles en perspective

:1) « Vendredi 29 novembre, les députés de la Commission
développement durable ont adopté un amendement

 s&apo s'attaquant aux déchets produits par les chaînes de restauration
 rapide. Dès 2021, la distribution gratuite de jouets en plastique pourrait ainsi être interdite. » Sentez-vous la victoire approcher...
 

Lire la mise à jour complète

 

 

 
 
 
 

 

 
 
 

 
 

Priscillia LUDOSKY via Change.org <change@e.change.org>Le 05 déc, pour nous, pour nos anciens, pour nos enfants !

Priscillia LUDOSKY vient de partager une mise à jour sur la pétition Pour une Baisse des Prix du Carburant à la Pompe ! Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la pétition

Dès 2021, la distribution gratuite de jouets en plastique pourrait être interdite!

 

 

 

Le 05 déc, pour nous, pour nos anciens, pour nos enfants !

 "Nous gilets jaunes. Militants pour un système plus juste, pour la sauvegarde de notre
environnement et pour la vraie démocratie

Tous ensemble nous avons lancé en novembre 2018 le plus grand mouvement social de ces 50 dernières années,

Ensemble nous nous sommes redonnés la parole. La parole d&apos;une partie oubliée et négligée de la population.

Nous avons montré de nouveaux visages, de nouvelles...

 
 
 

Lire la mise à jour complète

 

 

David FORTIN via Change.org <change@e.change.org>Victoire à l'innocence de mon frère! Laurent est rentré en France!
 
Mise à jour sur la pétition
 

 

 

Victoire à l&apos;innocence de mon frère! Laurent est rentré en France!

 

Message de mon frère Laurent pour les signataires :

Je souhaite remercier chaleureusement chacun d’entre vous qui avez été touchés par mon histoire. Vous avez été plus de 70000 personnes à intervenir et m’aider par le biais de change.org.

Grâce à vos signatures, le President Macron a été interpellé et ma libération est le fruit d’un long travail de notre gouvernement. Vos dons m’ont été pré...

 

 

 

rebond@lagrif.fr; de la part de; L'Agrif <contact@lagrif.fr>Jean-Paul Delevoye : un chiffre accablant, un consternant propos

 

Les propos de Jean-Paul Delevoye, ce dernier vendredi devant un certain nombre de jeunes, sont révélateurs de l’indigence politique et culturelle du personnage, préposé par M. Macron à penser l’avenir de notre système de retraite.
Rappelons qu’aujourd’hui Haut-Commissaire aux retraites, il fut aussi un président du Conseil Économique et Social et un ministre de Jacques Chirac.
Il a proféré en un français hasardeux qu’il faudra « 50 millions de population étrangère pour équilibrer la population active en 2050 en Europe… ».
Ajoutant : « On est dans un moment très malsain de notre démocratie où on cherche à jeter en bouc émissaire :...Lire la s

Lire la suite

 www.lagrif.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=184:jean-paul-delevoye-un-chiffre-accablant-un-consternant-propos&Itemid=38





 MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Des nouvelles de la pétition : Les Falaises des Béguines en Danger !

 

 

 


Jean-Luc ROBERT via Change.org <change@e.change.org>L’histoire vraie de l’Autisme tel qu’il est

 

 
Jean-Luc ROBERT vient de partager une mise à jour sur la pétition Mesure gouvernementale pour une prise en charge précoce des enfants autistes à 18 mois Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :
 

 

Mise à jour sur la pétition

 

L’histoire vraie de l’Autisme tel qu’il est

 

Cher.e.s lecteur.rice.s,

Entre 2015 et 2017, César del Giudice, Roman Soulier et leur équipe technique, ont vécu en immersion au coeur de « Ohalei Yaacov - le Silence des Justes », l&apos;association qui a inspiré "Hors normes" le nouveau film d&apos;Éric Toledano et d’Olivier Nakache.

Je vous présente aujourd’hui leur précieux travail : “Et la lune dans tout ça ?” un documentaire rare et exceptionnel...

 

Marie DESPLECHIN via Change.org <change@e.change.org>Le personnel hospitalier a besoin de vous, plus que jamais !

 

Mise à jour sur la pétition

 

Le personnel hospitalier a besoin de vous, plus que jamais !

 

Journée nationale de mobilisation pour sauver l&apos;hôpital public.

Ce samedi matin à 8h la pétition comptait 229 259 signatures, aidons-la à atteindre les 500 000  !

Il faut VRAI un plan d&apos;urgence pour l&apos;hôpital public, les mesures annoncées par le gouvernement sont loin d&apos;être suffisantes, elles ne permettront pas d&apos;éviter la fermeture des lits et le découragement des personnels. Nous aurons tous...

 

 newsletter foodwatch <actualites@foodwatch.fr>

 

Bonjour,

Vous nous avez vus dans l’actualité ces dernières semaines avec le lancement de deux grandes campagnes : le scandale de laits pour bébés Nestlé et Danone contaminés par des dérivés d’hydrocarbures et la pétition pour exiger l’interdiction des nitrites ajoutés dans notre alimentation, en association avec Yuka et La Ligue contre le cancer.

Grâce à votre soutien et votre mobilisation, ces deux actions ont déjà un impact considérable.

 
 

 

 

Laits en poudre contaminés par des dérivés de pétrole

La publication par foodwatch le 24 octobre de tests en France, en Allemagne et aux Pays-Bas qui ont révélé que des laits en poudre pour bébés étaient contaminés par des dérivés de pétrole dangereux pour la santé – les MOAH - a obligé les décideurs en Europe à réagir.

LIRE L'ARTICLE

 
     

 

 

 

 

Quant à Danone et Nestlé, silence radio. Attendraient-ils que l’orage passe ?  Cependant, nous ne lâchons rien. La partie de cache-cache a assez duré !

 
 

 

 

 

 

Pétition : nous exigeons que Nestlé et Danone agissent !

 

 

 

 

 

 

   

Interdiction des nitrites ajoutés dans l’alimentation : discutée à l’Assemblée nationale

Ensemble, grâce à vos 165 000 signatures en quelques jours, avec Yuka et la Ligue contre le cancer, nous avons réussi à créer une véritable onde de choc. Si la Ministre de la santé n’a fait qu’esquiver le sujet – et ne nous a pas encore répondu… – des propositions de loi à l’Assemblée nationale ont donné de l’importance au sujet des nitrites ajoutés dans l‘alimentation.

LIRE L'ARTICLE

     

 

 

 

 
 

Il est donc plus que jamais temps d’augmenter la pression sur le gouvernement et la ministre de la santé pour obtenir l’interdiction des nitrites ajoutés dans notre alimentation. Partagez la pétition et parlez-en autour de vous, merci. 

 

Augmentons la pression, signez la pétition pour interdire les nitrites ajoutés

 
     
 

 

       
 

 

Le combat continue. Parce que ces substances dangereuses pour notre santé n’ont rien à faire dans notre assiette. Ensemble, faisons bouger les choses pour plus de transparence et une alimentation plus saine pour tous. 

Merci de votre mobilisation,

Camille responsable de Campagnes de foodwatch France

 

 

 

 

 

PS : Votre soutien est la garantie de notre indépendance : foodwatch refuse toute subvention publique ou d’entreprises qui présentent le moindre conflit d’intérêt. Plus nous sommes nombreux·ses, plus notre voix compte. Merci !

66% du montant de vos dons sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Par exemple un don mensuel de 10 € vous revient à 3,40 €.

 

 
   

JE SOUTIENS LES ACTIONS DE FOODWATCH

 

 

 

 

 

 

 
   
     
     
   
     

 

     

Du nouveau ! Nitrites et laits pour bébés contaminés aux huiles minérales : ça bouge

 

 

 

 
 
Alexandre Naulot - WeMove.EU <info@wemove.eu>Sauvez les abeilles
 
 

 

 
 

 
 

 

Les abeilles meurent. Notre approvisionnement alimentaire et notre survie en tant qu'espèce sont aujourd’hui menacés. Nous devons changer notre système agricole, il est à bout de souffle et obsédé par le profit. Demandez à l'UE de protéger les abeilles en éliminant complètement les pesticides de synthèse.

SAUVONS LES ABEILLES ET LES AGRICULTEURS

 

SerenWays - Maîtriser les Écrans <pierre.garnier@fr.mail.serenways.info>

SerenWays - Maîtriser les Écrans <pierre.garnier@fr.mail.serenways.info>Moins d’écrans, pour plus de talents !
 

SerenWays - Maîtriser les Écrans <pierre.garnier@fr.mail.serenways.info>

Bonsoir,

Libérer du temps hors écrans, c’est parfois la naissance d’une vocation !

Maman, Papa, je sais dessiner... une Nintendo Game Boy !


Le hasard fait bien les choses !

Il y a près de deux ans, j’ai eu la chance de faire une rencontre des plus intéressantes.

J’étais dans un TGV vers Paris, pour participer à une réunion importante dans le cadre de notre grande mobilisation pour interdire l’usage des smartphones à l’école.

Assis à côté de moi, un jeune homme visiblement talentueux. Intrigué par l’habileté avec laquelle mon voisin enchaînait ses coups de “crayon” sur tablette graphique, j’ai engagé la conversation. Puis il m’a montré quelques croquis, dont j’ai beaucoup aimé le style.

Très vite, nos discussions ont tourné autour… des écrans !

Depuis ce temps-là, Louis n’est autre que l’illustrateur de mes lettres diffusées par e-mail. Vous aurez remarqué sa signature “Bouxom”, son nom de famille, en bas à droite des dessins.

Eh oui ! Avec talent et humour, ses illustrations colorées apportent un peu de vie aux infos, alertes et conseils que je vous envoie.

Une vie inspirante

Le parcours de Louis Bouxom, désormais architecte, est étonnant. Il donne raison aux règles parfois strictes de certains parents. De quoi s’inspirer ou déculpabiliser.

Sa relation délicate avec les écrans durant son enfance et son adolescence a eu un fort impact sur ses aptitudes, ses passions et son avenir professionnel.

Mais le mieux est que je vous laisse découvrir son témoignage. J’ai juste ajouté quelques sous-titres.


TÉMOIGNAGE DE LOUIS BOUXOM

 

Pas de télé ?

Je n’ai jamais eu, je n’ai pas et n’aurai probablement jamais de télé.

Petit, quand j’invitais des amis à la maison, j’avais droit aux inévitables : « Et elle est où ta télé ? », « Mais alors, tu fais quoi de tes week-ends ? »

Mes parents ont toujours refusé d’installer la télévision à la maison, et pour être franc, aucun de nous, les enfants, ne la réclamait.

Nous avions tout de même un lecteur de cassettes VHS branché à un vieux poste aux coins ronds et au verre aussi bombé qu’un bocal à poissons rouges. L’appareil était enfoncé dans une sombre armoire, ce qui rendait les séances Disney assez inconfortables.

Cinéma à la maison

Plus tard, mon père installa un vidéoprojecteur. Le futur débarquait d’un coup chez nous !

Nous pouvions alors regarder les classiques sur le grand écran déroulant dans le séjour. Je pense que cela a profondément impacté mon rapport au cinéma.

Un film n’était pas un programme qu’on pouvait zapper. C’était un événement. Et pour cause, cela nécessitait une vraie logistique : choisir le film (à cinq dans la famille, c’est pas évident...), installer les fauteuils, descendre l’écran, mettre en place le vidéoprojecteur, faire la mise au point, installer la sono, faire le noir, et enfin, profiter.

Avec un tel cérémonial, un film se méritait. Et je pense que cette chance, cette fierté même, d’avoir notre propre cinéma à la maison, compensait l’absence de télé.

Machines à crétins ?

Quand on parle d’écrans, on ne parle pas que de la télé. Bien au contraire ! La télévision, c’est à mon avis l’écran le moins indispensable aujourd’hui aux yeux de tous !

Aujourd’hui, presque n’importe quel objet connecté remplace la télé.

Ayant grandi dans les années 90, mes parents n’ont pas échappé à l’inévitable demande : « Maman, je veux m’acheter une Gameboy ». Le « maman » est important. Je n’aurais JAMAIS osé le demander à mon père.

Car je connaissais parfaitement son opinion vis-à-vis des « machines à crétins ». Toute demande était vouée à l’échec, avec un sermon en prime. Je me tournais donc vers ma compréhensive maman qui me retournait un « NON » tout aussi catégorique.

Dépité, je prenais mon mal en patience et retentais le coup plusieurs mois plus tard, à la faveur d’un bon bulletin. La réponse restait la même, malgré toutes mes tentatives de culpabilisation. Du coup, pas de Gameboy, pas de Playstation, pas de Nintendo…

À la place, des Legos, des figurines, des crayons, des feuilles et du temps pour s’ennuyer.

- Maman, je m’ennuie !

- C’est bien ! C’est important de s’ennuyer !

Heureusement, avec de quoi dessiner sous la main, je ne m’ennuyais jamais bien longtemps.

Nouveauté et créativité

Les écrans ont un immense avantage : ils apportent sans cesse de la nouveauté. Un nouveau podcast, un nouvel épisode, un nouveau jeu. Aucun effort à fournir, la nouveauté nous tombe tout cuit dans le bec.

Les Legos, et c’est là leur « défaut », ne se construisent pas tout seuls. La feuille reste blanche si l’on ne fait pas l’effort de la remplir.

Comme tout enfant, j’avais sans cesse besoin de nouveauté, mais aucune nouveauté ne me tombait dessus.

Quand j’avais terminé de lire une BD, aucun algorithme ne me conseillait une autre BD à lire. Je connaissais toutes les BD de la maison, et la « nouveauté » ne pouvait être espérée qu’à Noël ou à un anniversaire. Bien insuffisant…

Alors la magie a opéré. S’il n’y a personne pour m’apporter la nouveauté, je la créerai moi-même !

Ainsi est apparu mon goût pour le dessin.

J’avais trouvé « Charlie » dans tous mes albums ? Je dessinerai mes propres albums ! (véridique, ma mère garde jalousement 3 tomes « Où est Charlie » entièrement dessinés à la main).

Le trait s’affirme...

Première expérience au stylo bic. Bien plus précis que le feutre, bien plus lisible que le crayon. Mais attention, pas de gomme possible ! Je ne compte plus les pages rageusement déchirées à cause d’un trait raté en fin de dessin…

Puis le trait est devenu plus assuré, plus précis. La technique a remplacé la gomme.

Les copies d’Uderzo deviennent de plus en plus fidèles ; les Schtroumpfs, plus vrais que nature. Et je ne me contentais pas de recopier. Il me fallait leur inventer de nouvelles histoires.

Je n’avais pas eu ma « dose » de Mario en sortant de chez un copain ? Pas de souci, je redessinais le plombier moustachu dans un monde que je lui créais.

Dessinateur, ingénieur, architecte...

Pas assez de Jedi dans Starwars à mon goût ?

Tac ! En voilà un tout neuf avec un double sabre laser comme Dark Maul, mais vert. Et puis tiens, je vais dessiner un plan de son vaisseau amiral avec toutes les pièces, de la cabine du capitaine à la réserve de carburant, en passant par le cinéma du personnel et les cuisines.

Ah oui mais mince… Comment ravitailler les cuisines ? Hop, voilà un monte-charge. D’ailleurs, comment ça se dessine un monte-charge ? Y a une poulie là-haut ? Un piston en bas ? « Papa ! Comment ça marche un monte-charge ? »

J’ai toujours pensé que si tous les objets disparaissaient, on demanderait à un dessinateur de tout reconstruire. Car un objet, si on sait le dessiner, on sait comment il marche.

Si je suis devenu architecte, ma passion pour le dessin n’y est pas étrangère !

De la chance ou des efforts ?

J’entends souvent cette phrase : « Oh t’as de la chance de savoir dessiner ! ».

Mais ça ne m’est pas tombé dessus…

Chaque trait que je pose aujourd’hui correspond à des tonnes de feuilles jetées en boule suite à un nez raté, un œil droit différent du gauche, un lion ressemblant à une table basse…

Et, quelquefois, un déclic : « Si quand on sourit, les joues remontent, elles font un peu plisser les yeux, du coup, si je corrige un peu les yeux de mon personnage, le sourire sera plus crédible ! Oui, ça marche ! Et c’est la première fois que je le remarque, mais Gotlib fait sourire ses personnages comme ça aussi ! »

Moins d’écrans, plus de talents

Je ne le cacherai pas, l’interdiction des écrans m’a apporté énormément de frustration quand j’étais plus jeune. Je squattais chez les potes à la moindre occasion pour espérer profiter moi aussi d’une autorité parentale moins stricte.

Je rentrais la tête pleine d’images, et avec un manque à combler. La création prenait alors le pas sur la consommation. Et ainsi s’est installée la passion du dessin.

Ce qui d’extérieur dégage un sentiment de facilité chez les dessinateurs cache tout simplement de la pratique.

Et cette pratique demande du temps. Du temps que je n’ai pas passé devant les écrans.

Hâte de me faire détester

Mes parents me le répétaient chaque fois : « Un jour, tu nous remercieras ! »

J’étais trop fier pour le reconnaître, mais je savais au fond de moi qu’ils avaient raison.

Je me livrais à tous les chantages affectifs possibles, mais les parents ne sont pas bêtes, ils savent bien qu’on ne les déteste pas longtemps.

Et je compte bien m’en inspirer pour mes futurs enfants. Hâte de me faire détester moi aussi !

Louis Bouxom
Dessinateur & Architecte



Je voulais vraiment vous faire découvrir le témoignage de Louis qui sera, je l’espère, une source d’inspiration pour vous.

L’épanouissement personnel et l’avenir professionnel de vos enfants ou petits-enfants se joue peut-être aussi là, sur cette posture parentale.

Cela me rappelle aussi le témoignage vidéo de Dany Boon (cliquez ici pour le découvrir ou le relire) qui a mis en place “les journées de l’ennui” tous les mois pour “débrancher” ses propres enfants des appareils connectés.

Libérer du temps

S’ouvrir à un métier, développer une passion, pratiquer un sport, passer de bons moments en famille… tout prend du temps.

Ce temps, les écrans nous en volent chaque jour un peu plus. Alors renversons la vapeur !

Vous voulez agir ? Laisser de la place pour d’autres activités “non connectées” ?

Dites en commentaire ce que vous comptez mettre en place au sein de votre famille, ou ce que ce témoignage vous inspire !

Cliquez ici pour ajouter un commentaire à cette lettre publiée sur notre site web SerenWays. Comme ça les uns et les autres pourront échanger.

Et si vous avez un petit mot à faire passer à Louis, n’hésitez pas, répondez à cet e-mail et je le lui transmettrai.

Bien à vous,

Pierre Garnier

PS : Au fait, sachez que je laisse toujours un lien pour ajouter un commentaire dans la rubrique

 RÉAGISSEZ... en bas de chaque e-mail.

Adrien SERGENT via Change.org <change@e.change.org>

 

Adrien SERGENT vient de partager une mise à jour sur la pétition Protégeons le vrai Savon de Marseille ! Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la

Victoire ! Un des principaux fabricants de Savon de Marseille arrête d&apos;utiliser de l&apos;huile de palme!

 

La savonnerie Marius-Fabre annonce ce mardi qu’elle ne commercialisera plus un seul savon de Marseille à base
pétition
 

 d’huile de palme à partir de janvier 2020 ! C&apos;est une excellente nouvelle pour le respect de l&apos;environnement et l&apos;avenir du Savon de Marseille dans notre région Provençale ! 

L&apos;abandon de l&apos;huile de palme dans le Savon de Marseille est un mouvement de fonds sans précédent et en tant que...

Lire la mise à jour complète

 

 

 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sarah de Change.org <change@e.change.org>ls ont retrouvé le sourire

 

rebond@lagrif.fr; de la part de; L'Agrif <contact@lagrif.fr>Jean-Paul Delevoye : un chiffre accablant, un consternant propos

 

Les propos de Jean-Paul Delevoye, ce dernier vendredi devant un certain nombre de jeunes, sont révélateurs de l’indigence politique et culturelle du personnage, préposé par M. Macron à penser l’avenir de notre système de retraite.
Rappelons qu’aujourd’hui Haut-Commissaire aux retraites, il fut aussi un président du Conseil Économique et Social et un ministre de Jacques Chirac.
Il a proféré en un français hasardeux qu’il faudra « 50 millions de population étrangère pour équilibrer la population active en 2050 en Europe… ».
Ajoutant : « On est dans un moment très malsain de notre démocratie où on cherche à jeter en bouc émissaire :...Lire la s

Lire la suite

 www.lagrif.fr/index.php?option=com_k2&view=item&id=184:jean-paul-delevoye-un-chiffre-accablant-un-consternant-propos&Itemid=38







 MesOpinions.com <noresponse@news.mesopinions.com>Des nouvelles de la pétition : Les Falaises des Béguines en Danger !

 

 

 


Jean-Luc ROBERT via Change.org <change@e.change.org>L’histoire vraie de l’Autisme tel qu’il est

 

 
Jean-Luc ROBERT vient de partager une mise à jour sur la pétition Mesure gouvernementale pour une prise en charge précoce des enfants autistes à 18 mois Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :
 

 

Mise à jour sur la pétition

 

L’histoire vraie de l’Autisme tel qu’il est

 

Cher.e.s lecteur.rice.s,

Entre 2015 et 2017, César del Giudice, Roman Soulier et leur équipe technique, ont vécu en immersion au coeur de « Ohalei Yaacov - le Silence des Justes », l&apos;association qui a inspiré "Hors normes" le nouveau film d&apos;Éric Toledano et d’Olivier Nakache.

Je vous présente aujourd’hui leur précieux travail : “Et la lune dans tout ça ?” un documentaire rare et exceptionnel...

 

Marie DESPLECHIN via Change.org <change@e.change.org>Le personnel hospitalier a besoin de vous, plus que jamais !

 

Mise à jour sur la pétition

 

Le personnel hospitalier a besoin de vous, plus que jamais !

 

Journée nationale de mobilisation pour sauver l&apos;hôpital public.

Ce samedi matin à 8h la pétition comptait 229 259 signatures, aidons-la à atteindre les 500 000  !

Il faut VRAI un plan d&apos;urgence pour l&apos;hôpital public, les mesures annoncées par le gouvernement sont loin d&apos;être suffisantes, elles ne permettront pas d&apos;éviter la fermeture des lits et le découragement des personnels. Nous aurons tous...

 

 newsletter foodwatch <actualites@foodwatch.fr>

 

Bonjour,

Vous nous avez vus dans l’actualité ces dernières semaines avec le lancement de deux grandes campagnes : le scandale de laits pour bébés Nestlé et Danone contaminés par des dérivés d’hydrocarbures et la pétition pour exiger l’interdiction des nitrites ajoutés dans notre alimentation, en association avec Yuka et La Ligue contre le cancer.

Grâce à votre soutien et votre mobilisation, ces deux actions ont déjà un impact considérable.

 
 

 

 

Laits en poudre contaminés par des dérivés de pétrole

La publication par foodwatch le 24 octobre de tests en France, en Allemagne et aux Pays-Bas qui ont révélé que des laits en poudre pour bébés étaient contaminés par des dérivés de pétrole dangereux pour la santé – les MOAH - a obligé les décideurs en Europe à réagir.

LIRE L'ARTICLE

 
     
 

 

 

Quant à Danone et Nestlé, silence radio. Attendraient-ils que l’orage passe ?  Cependant, nous ne lâchons rien. La partie de cache-cache a assez duré !

 
 

 

 

 

 

Pétition : nous exigeons que Nestlé et Danone agissent !

 

 

 

 

 

 

   

Interdiction des nitrites ajoutés dans l’alimentation : discutée à l’Assemblée nationale

Ensemble, grâce à vos 165 000 signatures en quelques jours, avec Yuka et la Ligue contre le cancer, nous avons réussi à créer une véritable onde de choc. Si la Ministre de la santé n’a fait qu’esquiver le sujet – et ne nous a pas encore répondu… – des propositions de loi à l’Assemblée nationale ont donné de l’importance au sujet des nitrites ajoutés dans l‘alimentation.

LIRE L'ARTICLE

     
 

 

 
 

Il est donc plus que jamais temps d’augmenter la pression sur le gouvernement et la ministre de la santé pour obtenir l’interdiction des nitrites ajoutés dans notre alimentation. Partagez la pétition et parlez-en autour de vous, merci. 

 

Augmentons la pression, signez la pétition pour interdire les nitrites ajoutés

 
     
 

 

       
 

 

Le combat continue. Parce que ces substances dangereuses pour notre santé n’ont rien à faire dans notre assiette. Ensemble, faisons bouger les choses pour plus de transparence et une alimentation plus saine pour tous. 

Merci de votre mobilisation,

Camille responsable de Campagnes de foodwatch France

 
 

 

 

PS : Votre soutien est la garantie de notre indépendance : foodwatch refuse toute subvention publique ou d’entreprises qui présentent le moindre conflit d’intérêt. Plus nous sommes nombreux·ses, plus notre voix compte. Merci !

66% du montant de vos dons sont déductibles de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Par exemple un don mensuel de 10 € vous revient à 3,40 €.

 

 
   

JE SOUTIENS LES ACTIONS DE FOODWATCH

 

 

 

 

 

 

 
   
     
     
   
     

 

     

Du nouveau ! Nitrites et laits pour bébés contaminés aux huiles minérales : ça bouge

 

 

 

 
 
 
 

 

 
 

Alexandre Naulot - WeMove.EU <info@wemove.eu>Sauvez les abeilles
 

Les abeilles meurent. Notre approvisionnement alimentaire et notre survie en tant qu'espèce sont aujourd’hui menacés. Nous devons changer notre système agricole, il est à bout de souffle et obsédé par le profit. Demandez à l'UE de protéger les abeilles en éliminant complètement les pesticides de synthèse.

 
 
SAUVONS LES ABEILLES ET LES AGRICULTEURS

 

SerenWays - Maîtriser les Écrans <pierre.garnier@fr.mail.serenways.info>

SerenWays - Maîtriser les Écrans <pierre.garnier@fr.mail.serenways.info>Moins d’écrans, pour plus de talents !
 

SerenWays - Maîtriser les Écrans <pierre.garnier@fr.mail.serenways.info>

Bonsoir,

Libérer du temps hors écrans, c’est parfois la naissance d’une vocation !

Maman, Papa, je sais dessiner... une Nintendo Game Boy !


Le hasard fait bien les choses !

Il y a près de deux ans, j’ai eu la chance de faire une rencontre des plus intéressantes.

J’étais dans un TGV vers Paris, pour participer à une réunion importante dans le cadre de notre grande mobilisation pour interdire l’usage des smartphones à l’école.

Assis à côté de moi, un jeune homme visiblement talentueux. Intrigué par l’habileté avec laquelle mon voisin enchaînait ses coups de “crayon” sur tablette graphique, j’ai engagé la conversation. Puis il m’a montré quelques croquis, dont j’ai beaucoup aimé le style.

Très vite, nos discussions ont tourné autour… des écrans !

Depuis ce temps-là, Louis n’est autre que l’illustrateur de mes lettres diffusées par e-mail. Vous aurez remarqué sa signature “Bouxom”, son nom de famille, en bas à droite des dessins.

Eh oui ! Avec talent et humour, ses illustrations colorées apportent un peu de vie aux infos, alertes et conseils que je vous envoie.

Une vie inspirante

Le parcours de Louis Bouxom, désormais architecte, est étonnant. Il donne raison aux règles parfois strictes de certains parents. De quoi s’inspirer ou déculpabiliser.

Sa relation délicate avec les écrans durant son enfance et son adolescence a eu un fort impact sur ses aptitudes, ses passions et son avenir professionnel.

Mais le mieux est que je vous laisse découvrir son témoignage. J’ai juste ajouté quelques sous-titres.


TÉMOIGNAGE DE LOUIS BOUXOM

 

Pas de télé ?

Je n’ai jamais eu, je n’ai pas et n’aurai probablement jamais de télé.

Petit, quand j’invitais des amis à la maison, j’avais droit aux inévitables : « Et elle est où ta télé ? », « Mais alors, tu fais quoi de tes week-ends ? »

Mes parents ont toujours refusé d’installer la télévision à la maison, et pour être franc, aucun de nous, les enfants, ne la réclamait.

Nous avions tout de même un lecteur de cassettes VHS branché à un vieux poste aux coins ronds et au verre aussi bombé qu’un bocal à poissons rouges. L’appareil était enfoncé dans une sombre armoire, ce qui rendait les séances Disney assez inconfortables.

Cinéma à la maison

Plus tard, mon père installa un vidéoprojecteur. Le futur débarquait d’un coup chez nous !

Nous pouvions alors regarder les classiques sur le grand écran déroulant dans le séjour. Je pense que cela a profondément impacté mon rapport au cinéma.

Un film n’était pas un programme qu’on pouvait zapper. C’était un événement. Et pour cause, cela nécessitait une vraie logistique : choisir le film (à cinq dans la famille, c’est pas évident...), installer les fauteuils, descendre l’écran, mettre en place le vidéoprojecteur, faire la mise au point, installer la sono, faire le noir, et enfin, profiter.

Avec un tel cérémonial, un film se méritait. Et je pense que cette chance, cette fierté même, d’avoir notre propre cinéma à la maison, compensait l’absence de télé.

Machines à crétins ?

Quand on parle d’écrans, on ne parle pas que de la télé. Bien au contraire ! La télévision, c’est à mon avis l’écran le moins indispensable aujourd’hui aux yeux de tous !

Aujourd’hui, presque n’importe quel objet connecté remplace la télé.

Ayant grandi dans les années 90, mes parents n’ont pas échappé à l’inévitable demande : « Maman, je veux m’acheter une Gameboy ». Le « maman » est important. Je n’aurais JAMAIS osé le demander à mon père.

Car je connaissais parfaitement son opinion vis-à-vis des « machines à crétins ». Toute demande était vouée à l’échec, avec un sermon en prime. Je me tournais donc vers ma compréhensive maman qui me retournait un « NON » tout aussi catégorique.

Dépité, je prenais mon mal en patience et retentais le coup plusieurs mois plus tard, à la faveur d’un bon bulletin. La réponse restait la même, malgré toutes mes tentatives de culpabilisation. Du coup, pas de Gameboy, pas de Playstation, pas de Nintendo…

À la place, des Legos, des figurines, des crayons, des feuilles et du temps pour s’ennuyer.

- Maman, je m’ennuie !

- C’est bien ! C’est important de s’ennuyer !

Heureusement, avec de quoi dessiner sous la main, je ne m’ennuyais jamais bien longtemps.

Nouveauté et créativité

Les écrans ont un immense avantage : ils apportent sans cesse de la nouveauté. Un nouveau podcast, un nouvel épisode, un nouveau jeu. Aucun effort à fournir, la nouveauté nous tombe tout cuit dans le bec.

Les Legos, et c’est là leur « défaut », ne se construisent pas tout seuls. La feuille reste blanche si l’on ne fait pas l’effort de la remplir.

Comme tout enfant, j’avais sans cesse besoin de nouveauté, mais aucune nouveauté ne me tombait dessus.

Quand j’avais terminé de lire une BD, aucun algorithme ne me conseillait une autre BD à lire. Je connaissais toutes les BD de la maison, et la « nouveauté » ne pouvait être espérée qu’à Noël ou à un anniversaire. Bien insuffisant…

Alors la magie a opéré. S’il n’y a personne pour m’apporter la nouveauté, je la créerai moi-même !

Ainsi est apparu mon goût pour le dessin.

J’avais trouvé « Charlie » dans tous mes albums ? Je dessinerai mes propres albums ! (véridique, ma mère garde jalousement 3 tomes « Où est Charlie » entièrement dessinés à la main).

Le trait s’affirme...

Première expérience au stylo bic. Bien plus précis que le feutre, bien plus lisible que le crayon. Mais attention, pas de gomme possible ! Je ne compte plus les pages rageusement déchirées à cause d’un trait raté en fin de dessin…

Puis le trait est devenu plus assuré, plus précis. La technique a remplacé la gomme.

Les copies d’Uderzo deviennent de plus en plus fidèles ; les Schtroumpfs, plus vrais que nature. Et je ne me contentais pas de recopier. Il me fallait leur inventer de nouvelles histoires.

Je n’avais pas eu ma « dose » de Mario en sortant de chez un copain ? Pas de souci, je redessinais le plombier moustachu dans un monde que je lui créais.

Dessinateur, ingénieur, architecte...

Pas assez de Jedi dans Starwars à mon goût ?

Tac ! En voilà un tout neuf avec un double sabre laser comme Dark Maul, mais vert. Et puis tiens, je vais dessiner un plan de son vaisseau amiral avec toutes les pièces, de la cabine du capitaine à la réserve de carburant, en passant par le cinéma du personnel et les cuisines.

Ah oui mais mince… Comment ravitailler les cuisines ? Hop, voilà un monte-charge. D’ailleurs, comment ça se dessine un monte-charge ? Y a une poulie là-haut ? Un piston en bas ? « Papa ! Comment ça marche un monte-charge ? »

J’ai toujours pensé que si tous les objets disparaissaient, on demanderait à un dessinateur de tout reconstruire. Car un objet, si on sait le dessiner, on sait comment il marche.

Si je suis devenu architecte, ma passion pour le dessin n’y est pas étrangère !

De la chance ou des efforts ?

J’entends souvent cette phrase : « Oh t’as de la chance de savoir dessiner ! ».

Mais ça ne m’est pas tombé dessus…

Chaque trait que je pose aujourd’hui correspond à des tonnes de feuilles jetées en boule suite à un nez raté, un œil droit différent du gauche, un lion ressemblant à une table basse…

Et, quelquefois, un déclic : « Si quand on sourit, les joues remontent, elles font un peu plisser les yeux, du coup, si je corrige un peu les yeux de mon personnage, le sourire sera plus crédible ! Oui, ça marche ! Et c’est la première fois que je le remarque, mais Gotlib fait sourire ses personnages comme ça aussi ! »

Moins d’écrans, plus de talents

Je ne le cacherai pas, l’interdiction des écrans m’a apporté énormément de frustration quand j’étais plus jeune. Je squattais chez les potes à la moindre occasion pour espérer profiter moi aussi d’une autorité parentale moins stricte.

Je rentrais la tête pleine d’images, et avec un manque à combler. La création prenait alors le pas sur la consommation. Et ainsi s’est installée la passion du dessin.

Ce qui d’extérieur dégage un sentiment de facilité chez les dessinateurs cache tout simplement de la pratique.

Et cette pratique demande du temps. Du temps que je n’ai pas passé devant les écrans.

Hâte de me faire détester

Mes parents me le répétaient chaque fois : « Un jour, tu nous remercieras ! »

J’étais trop fier pour le reconnaître, mais je savais au fond de moi qu’ils avaient raison.

Je me livrais à tous les chantages affectifs possibles, mais les parents ne sont pas bêtes, ils savent bien qu’on ne les déteste pas longtemps.

Et je compte bien m’en inspirer pour mes futurs enfants. Hâte de me faire détester moi aussi !

Louis Bouxom
Dessinateur & Architecte



Je voulais vraiment vous faire découvrir le témoignage de Louis qui sera, je l’espère, une source d’inspiration pour vous.

L’épanouissement personnel et l’avenir professionnel de vos enfants ou petits-enfants se joue peut-être aussi là, sur cette posture parentale.

Cela me rappelle aussi le témoignage vidéo de Dany Boon (cliquez ici pour le découvrir ou le relire) qui a mis en place “les journées de l’ennui” tous les mois pour “débrancher” ses propres enfants des appareils connectés.

Libérer du temps

S’ouvrir à un métier, développer une passion, pratiquer un sport, passer de bons moments en famille… tout prend du temps.

Ce temps, les écrans nous en volent chaque jour un peu plus. Alors renversons la vapeur !

Vous voulez agir ? Laisser de la place pour d’autres activités “non connectées” ?

Dites en commentaire ce que vous comptez mettre en place au sein de votre famille, ou ce que ce témoignage vous inspire !

Cliquez ici pour ajouter un commentaire à cette lettre publiée sur notre site web SerenWays. Comme ça les uns et les autres pourront échanger.

Et si vous avez un petit mot à faire passer à Louis, n’hésitez pas, répondez à cet e-mail et je le lui transmettrai.

Bien à vous,

Pierre Garnier

PS : Au fait, sachez que je laisse toujours un lien pour ajouter un commentaire dans la rubrique

 RÉAGISSEZ... en bas de chaque e-mail.

Adrien SERGENT via Change.org <change@e.change.org>

 

Adrien SERGENT vient de partager une mise à jour sur la pétition Protégeons le vrai Savon de Marseille ! Consultez la mise à jour et ajoutez un commentaire :

Mise à jour sur la

Victoire ! Un des principaux fabricants de Savon de Marseille arrête d&apos;utiliser de l&apos;huile de palme!

 

La savonnerie Marius-Fabre annonce ce mardi qu’elle ne commercialisera plus un seul savon de Marseille à base
pétition
 

 d’huile de palme à partir de janvier 2020 ! C&apos;est une excellente nouvelle pour le respect de l&apos;environnement et l&apos;avenir du Savon de Marseille dans notre région Provençale ! 

L&apos;abandon de l&apos;huile de palme dans le Savon de Marseille est un mouvement de fonds sans précédent et en tant que...

Lire la mise à jour complète

 

 

 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Sarah de Change.org <change@e.change.org>ls ont retrouvé le sourire

 

Victoire ! Un des principaux fabricants de Savon de Marseille arrête d'utiliser de l'huile de palme!

 

 

Nous venons de l’apprendre ! L’entreprise Amazon vient de s’engager d’ici 2020 à reverser tous les produits invendus sous forme de don.

Cette décision est l’aboutissement de la pression citoyenne de 211 000 personnes sur Change.org depuis plus d’un an.

Tout avait commencé lorsqu’Alexandre choqué par les images de destruction des produits invendus, diffusées dans l’émission Capital, avait décidé de lancer une pétition pour mettre fin à au gâchis et à ce non-sens écologique. Dans son message de victoire, Alexandre remercie les signataires qui l’ont accompagné dans cette aventure et recommande l’outil de pétition aux personnes qui comme lui aurait un jour envie d’agir pour la planète.

Le 12 novembre, Samira, petite fille de 10 ans originaire de Côte d’Ivoire, n’a pas été expulsée. Pourtant cela n’était gagné d’avance. Elle devait être renvoyée du territoire par ordre du Préfet de Paris alors même qu’elle risque l’excision dans son pays. 

Il aura fallu la mobilisation de plus de 170 000 personnes sur Change.org avec le lanceur de pétition Raphaël Glucksmann et un partage massif sur les réseaux sociaux pour que Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur réagisse et suspende la procédure. 

A l’occasion du premier anniversaire des Gilets jaunes, Coline, chargée de campagne, raconte la naissance de la contestation sur Change.org. Retour en image sur la pétition de Priscillia Ludosky et l’envol de la plus grande vague de contestation citoyenne de la dernière décennie. 

 

       

 
  C’est en écoutant vos histoires, que nous réalisons chaque jour l’importance de notre mission à travers le monde. Ndumie, Priscillia, Julia, Kenji et Insia n’ont à priori pas grand chose en commun. Sauf que si. Depuis leurs pays, ces personnes ont cru en leur pouvoir de changer les choses. Malmené-e dans leur vie personnelle ou interpellé-e par une injustice autour de chez eux, elles-ils ont un jour décidé de lancer une pétition.
 
 
Alexandre |CitizenGO <french@citizengo.org>Stop au Porno

Bonjour,

En octobre 2019, dans un collège du centre de Toulouse, trois élèves, dont le plus jeune avait 13 ans, ont été mis en examen pour viol en réunion. Selon leurs avocats, ils étaient addicts à la pornographie : « Gavés à la pornographie, leur vision de la sexualité est décalée ».

Comment peut-on en arriver là ?

  • 90 % des enfants de 11 ans ont déjà vu de la pornographie, qu’ils le veuillent ou non.
  • 8 % des 14/15 ans sont même addicts à la pornographie, mettant en danger leur vie entière.

La pornographie est omniprésente et le développement de la technologie rend la loi complètement dépassée. Notre droit actuel n’est plus adapté à des modes de vie chamboulés par le smartphone partout. Et ceux qui en payent le prix le plus élevé, ce sont ceux qui ne sont pas encore formés, ceux qui sont trop jeunes.

Parmi la quasi-totalité des agences de santé publique, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) a encore appelé récemment le gouvernement à renforcer la lutte contre la consommation croissante d’images et de films X par les jeunes.

Depuis une quinzaine d’années, l’exécutif s’est prononcé régulièrement sur ce fléau. Sous les quinquennats Sarkozy et Hollande, le pouvoir exécutif avait déjà annoncé qu’il allait agir. Rien ne s’est passé.

Et en France ? Rien, juste des paroles. A vous, à nous de faire prendre conscience du tsunami pornographique auprès des jeunes et des moins jeunes ! Dîtes STOP à la pornographie

https://www.citizengo.org/fr/lf/175348-protegeons-les-enfants-du-porno-faisons-grande-cause-nationale-2020

Le Président de la République, Emmanuel Macron, avait déclaré en novembre 2017 qu’il fallait agir contre la pornographie. Deux autres ministres y étaient également allés de leur déclaration. La question n’a même pas encore été évoquée à l’Assemblée nationale. Nous attendons encore le moindre débat parlementaire en ce sens.

En février 2017, le candidat Macron déclarait que « le porno, ça fait partie de la vie ». En novembre 2019, il indique vouloir protéger les jeunes enfants de ce fléau. En son temps, Nicolas Sarkozy et François Hollande avaient dit la même chose. Jusqu’ici rien n’a été fait. Nous demandons que la protection des mineurs contre la pornographie devienne en 2020 la grande cause nationale décrétée par le Premier ministre.

L’inscription en "Grande cause nationale" est effectuée par le Premier ministre. Elle permet de mettre une cause au centre des débats, notamment des débats parlementaires. Grâce au label "Grande cause nationale", les associations pourront diffuser gratuitement leur « campagne de communication et d’information sur les radios et les télévisions publiques ».

La pornographie en ligne est omniprésente à travers des entreprises légales qui brassent des milliards d’euros. Ces sites sont offerts au public par le biais des opérateurs d’internet. Ces opérateurs internet doivent eux-mêmes répondre aux consignes de l’État.

https://www.citizengo.org/fr/lf/175348-protegeons-les-enfants-du-porno-faisons-grande-cause-nationale-2020

Si rien n’a encore été fait en France pour contrer ce fléau, beaucoup de choses se font à l’étranger.

  • Les Philippines ont tout simplement bloqué les principaux sites pornographiques.
  • La ministre de l’Intérieur de Nouvelle-Zélande a annoncé que des travaux avaient débuté concernant le blocage de sites pornographiques aux mineurs.
  • Le Royaume-Uni, même s’il a reporté l’adoption d’un an, réfléchit toujours à un moyen de bloquer l’accès des sites pornographiques aux mineurs.
  • L’Agence de sécurité intérieure en Australie a proposé au mois d’octobre d’utiliser des scanners faciaux pour confirmer l’âge des utilisateurs avant qu’ils ne regardent de la pornographie.
  • Le gouvernement de la Corée du Sud bloque complètement les sites pornographiques s’ils sont accessibles aux mineurs.
  • Une décision de justice en Russie a fait bloquer les principaux sites pornographiques du pays.
  • Au Québec, une pétition a été lancée qui a fait son chemin jusqu’à l’Assemblée nationale du Québec.

Et en France ? Rien, juste des paroles. A vous, à nous de faire prendre conscience du tsunami pornographique auprès des jeunes et des moins jeunes ! Dîtes STOP à la pornographie

 

Je signe la pétition

 

Je partage sur Facebook

 

Je partage sur Twitter

 

Je partage sur WhatsApp

 Je vous remercie pour votre mobilisation.

Bien cordialement,

Alexandre et toute l'équipe de CitizenGO

PS : Cette pétition a été initiée par l'organisation Stop au Porno que soutient CitizenGO. Nous joignons nos forces afin d'avoir un impact important auprès des décideurs publics.

Stop au Porno <contact@stopauporno.fr>Notre plainte pour exhibition sexuelle à Suresnes ✊

 

Chers amis,
 

Des évènements graves ont eu lieu début octobre à Suresnes.

Le samedi 5 octobre, avait lieu le festival des Vendanges. Un spectacle présenté comme familial a été donné en présence de nombreux enfants.

 

Lors de ce spectacle, trois hommes se sont entièrement dénudés sur scène

L'incident a été d'ailleurs repris par la presse (voir l'article du Parisien).
Nous avons immédiatement exigé des explications à la Mairie de Suresnes qui n'a pas répondu à notre courrier.

 

Nous avons donc porté plainte pour exhibition sexuelle, aggravée par la présence d'enfants

« L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende ».

Nos avocats ont déposé plainte auprès du Tribunal de Grande Instance de Versailles et nous vous tiendrons au courant des avancées du dossier.

Avec l'assurance de toute notre détermination,

François Billot de Lochner
Président de
Stop au Porno

Pierre-Marie Sève
Directeur opérationnel de
Stop au Porno
 

 

 

Laurent KLEIN-PIERRON via Change.org <change@e.change.org>

Video choc......continuons le combat !
       
 

 

Video choc......continuons le combat !

C’est une vidéo choc que vient de diffuser la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). Son sujet ? Des pièges utilisés pour la chasse qui fonctionnent à la glu pour capturer certains oiseaux, le tout filmé en action. Une pratique que la LPO souhaite faire interdire en France, le dernier pays de l’UE à l’autoriser via une dérogation exceptionnelle incompréhensible.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Victoire ! Un des principaux fabricants de Savon de Marseille arrête d'utiliser de l'huile de palme!

 

 

Nous venons de l’apprendre ! L’entreprise Amazon vient de s’engager d’ici 2020 à reverser tous les produits invendus sous forme de don.

Cette décision est l’aboutissement de la pression citoyenne de 211 000 personnes sur Change.org depuis plus d’un an.

Tout avait commencé lorsqu’Alexandre choqué par les images de destruction des produits invendus, diffusées dans l’émission Capital, avait décidé de lancer une pétition pour mettre fin à au gâchis et à ce non-sens écologique. Dans son message de victoire, Alexandre remercie les signataires qui l’ont accompagné dans cette aventure et recommande l’outil de pétition aux personnes qui comme lui aurait un jour envie d’agir pour la planète.

Le 12 novembre, Samira, petite fille de 10 ans originaire de Côte d’Ivoire, n’a pas été expulsée. Pourtant cela n’était gagné d’avance. Elle devait être renvoyée du territoire par ordre du Préfet de Paris alors même qu’elle risque l’excision dans son pays. 

Il aura fallu la mobilisation de plus de 170 000 personnes sur Change.org avec le lanceur de pétition Raphaël Glucksmann et un partage massif sur les réseaux sociaux pour que Christophe Castaner, Ministre de l’Intérieur réagisse et suspende la procédure. 

A l’occasion du premier anniversaire des Gilets jaunes, Coline, chargée de campagne, raconte la naissance de la contestation sur Change.org. Retour en image sur la pétition de Priscillia Ludosky et l’envol de la plus grande vague de contestation citoyenne de la dernière décennie. 

 

       

 
  C’est en écoutant vos histoires, que nous réalisons chaque jour l’importance de notre mission à travers le monde. Ndumie, Priscillia, Julia, Kenji et Insia n’ont à priori pas grand chose en commun. Sauf que si. Depuis leurs pays, ces personnes ont cru en leur pouvoir de changer les choses. Malmené-e dans leur vie personnelle ou interpellé-e par une injustice autour de chez eux, elles-ils ont un jour décidé de lancer une pétition.
 
 
Alexandre |CitizenGO <french@citizengo.org>Stop au Porno

Bonjour,

En octobre 2019, dans un collège du centre de Toulouse, trois élèves, dont le plus jeune avait 13 ans, ont été mis en examen pour viol en réunion. Selon leurs avocats, ils étaient addicts à la pornographie : « Gavés à la pornographie, leur vision de la sexualité est décalée ».

Comment peut-on en arriver là ?

  • 90 % des enfants de 11 ans ont déjà vu de la pornographie, qu’ils le veuillent ou non.
  • 8 % des 14/15 ans sont même addicts à la pornographie, mettant en danger leur vie entière.

La pornographie est omniprésente et le développement de la technologie rend la loi complètement dépassée. Notre droit actuel n’est plus adapté à des modes de vie chamboulés par le smartphone partout. Et ceux qui en payent le prix le plus élevé, ce sont ceux qui ne sont pas encore formés, ceux qui sont trop jeunes.

Parmi la quasi-totalité des agences de santé publique, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) a encore appelé récemment le gouvernement à renforcer la lutte contre la consommation croissante d’images et de films X par les jeunes.

Depuis une quinzaine d’années, l’exécutif s’est prononcé régulièrement sur ce fléau. Sous les quinquennats Sarkozy et Hollande, le pouvoir exécutif avait déjà annoncé qu’il allait agir. Rien ne s’est passé.

Et en France ? Rien, juste des paroles. A vous, à nous de faire prendre conscience du tsunami pornographique auprès des jeunes et des moins jeunes ! Dîtes STOP à la pornographie

https://www.citizengo.org/fr/lf/175348-protegeons-les-enfants-du-porno-faisons-grande-cause-nationale-2020

Le Président de la République, Emmanuel Macron, avait déclaré en novembre 2017 qu’il fallait agir contre la pornographie. Deux autres ministres y étaient également allés de leur déclaration. La question n’a même pas encore été évoquée à l’Assemblée nationale. Nous attendons encore le moindre débat parlementaire en ce sens.

En février 2017, le candidat Macron déclarait que « le porno, ça fait partie de la vie ». En novembre 2019, il indique vouloir protéger les jeunes enfants de ce fléau. En son temps, Nicolas Sarkozy et François Hollande avaient dit la même chose. Jusqu’ici rien n’a été fait. Nous demandons que la protection des mineurs contre la pornographie devienne en 2020 la grande cause nationale décrétée par le Premier ministre.

L’inscription en "Grande cause nationale" est effectuée par le Premier ministre. Elle permet de mettre une cause au centre des débats, notamment des débats parlementaires. Grâce au label "Grande cause nationale", les associations pourront diffuser gratuitement leur « campagne de communication et d’information sur les radios et les télévisions publiques ».

La pornographie en ligne est omniprésente à travers des entreprises légales qui brassent des milliards d’euros. Ces sites sont offerts au public par le biais des opérateurs d’internet. Ces opérateurs internet doivent eux-mêmes répondre aux consignes de l’État.

https://www.citizengo.org/fr/lf/175348-protegeons-les-enfants-du-porno-faisons-grande-cause-nationale-2020

Si rien n’a encore été fait en France pour contrer ce fléau, beaucoup de choses se font à l’étranger.

  • Les Philippines ont tout simplement bloqué les principaux sites pornographiques.
  • La ministre de l’Intérieur de Nouvelle-Zélande a annoncé que des travaux avaient débuté concernant le blocage de sites pornographiques aux mineurs.
  • Le Royaume-Uni, même s’il a reporté l’adoption d’un an, réfléchit toujours à un moyen de bloquer l’accès des sites pornographiques aux mineurs.
  • L’Agence de sécurité intérieure en Australie a proposé au mois d’octobre d’utiliser des scanners faciaux pour confirmer l’âge des utilisateurs avant qu’ils ne regardent de la pornographie.
  • Le gouvernement de la Corée du Sud bloque complètement les sites pornographiques s’ils sont accessibles aux mineurs.
  • Une décision de justice en Russie a fait bloquer les principaux sites pornographiques du pays.
  • Au Québec, une pétition a été lancée qui a fait son chemin jusqu’à l’Assemblée nationale du Québec.

Et en France ? Rien, juste des paroles. A vous, à nous de faire prendre conscience du tsunami pornographique auprès des jeunes et des moins jeunes ! Dîtes STOP à la pornographie

 

Je signe la pétition

 

Je partage sur Facebook

 

Je partage sur Twitter

 

Je partage sur WhatsApp

 Je vous remercie pour votre mobilisation.

Bien cordialement,

Alexandre et toute l'équipe de CitizenGO

PS : Cette pétition a été initiée par l'organisation Stop au Porno que soutient CitizenGO. Nous joignons nos forces afin d'avoir un impact important auprès des décideurs publics.

Stop au Porno <contact@stopauporno.fr>Notre plainte pour exhibition sexuelle à Suresnes ✊

 

Chers amis,
 

Des évènements graves ont eu lieu début octobre à Suresnes.

Le samedi 5 octobre, avait lieu le festival des Vendanges. Un spectacle présenté comme familial a été donné en présence de nombreux enfants.

 

 

Lors de ce spectacle, trois hommes se sont entièrement dénudés sur scène

 

L'incident a été d'ailleurs repris par la presse (voir l'article du Parisien).
Nous avons immédiatement exigé des explications à la Mairie de Suresnes qui n'a pas répondu à notre courrier.

<tr style="mso-yfti-irow: 0; mso-yfti-firstrow: yes; mso-