Séjour du 16 au 18 juillet : Après l'installation dans la chambre réservée au 3ème étage sans ascenseur

du B&B Living Santa Cruz, nous sommes partis à la découverte de COIMBRA.

IMG_3933 [1024]  vue de la chambre, l'église Santa-Cruz

IMG_4042 [1024]

 

Histoire : Sa situation géographique centrale entre le Nord et le Sud du Portugal

a modelé son histoire, elle s'est développée sur une colline l'Alcaçova très pentue

depuis les temps anciens et les vestiges romains ne manquent pas.

Le fleuve Mondego naît dans la Sierra de la Estrella et traverse plusieurs villes dont Coimbra. 

La ville a été sous domination musulmane en l'an 711 et a été reconquise le 9 juilet 1064

par Ferdinand Le Grand. Dès le XIIème siècle, Coimbra connaîtra un essor socio-économique

et culturel. Elle devient la Capitale d'un vaste Comté.

L'université de Lisbonne créée par le roi Denis en 1290 est transférée définitivement

à Coimbra en 1537 sur ordre de Jean III, elle va apporter à la ville un renom international.

C'est une ville jeune et en 1765, elle comptait près de 8000 étudiants.

Aux XIXème et XXème siècles, la ville a connu des transformations et malheureusement

de nombreuses démolitions, notamment à cause de la construction de bâtiments universitaires

sur les hauteurs. En 2013, l'Université et le Centre Historique de Coimbra ont été inscrits

au Patrimoine Mondial de l'Humanité aidant ainsi à valoriser et préserver la ville.

C'est la Capitale de la province de la Beira Litoral et se situe à 200 kilomètres

au nord-est de Lisbonne. Elle compte 143 052 habitants. Elle montre sa fierté

pour son passé et est très attachante.

Quand j'évoque une ville pentue, c'est assurément une ville sportive de par

les efforts demandés aux visiteurs avec ses escaliers, ses ruelles étroites,

ses montées et ses descentes !

La situation du B&B en plein centre historique obligeant un taxi à s'arrêter

sur un parking en contrebas afin de nous déposer au plus près, puisque

c'est impossible, de se garer dans la venelle. La plupart des bâtiments

ont été érigés sur plusieurs étages... je vous l'ai d'ailleurs signalé en parlant

d'une ville escarpée !

Nous avons descendu la rue Marthins Carvalho longeant l'église Santa-Cruz

dont la chapelle est occupée par un café où vous pouvez assister à des concerts

de Fado de 18 heures à 22 heures, rua Martins de Carvalho 3 aparthado 6024 proche de la praça maio.

IMG_3940 [1024]

 IMG_3945 [1024]

Le Mosteiro (Monastère) de Santa Cruz a été bâti au XVIème siècle sur les ruines

d'un couvent du XIIème siècle soumis à la règle de l'Ordre de Saint-Augustin grâce

à Dom Telo, archidiacre de la Cathédrale de Coimbra.

La construction de L'Igreja Santa Cruz ou l'église de la Sainte-Croix commença en 1131

mais elle subit des modifications sur l'ordre du roi Manuel 1er entre 1507 et 1513

par Maître Boytac et le portail fut rajouté en 1522 par Diego de Castillo.

Elle ressemble à une église-forteresse. A l'intérieur, vous pourrez admirer de magnifiques azulejos

représentant la vie de Saint-Augustin.

IMG_3942 [1024]

IMG_3951 [1024] IMG_3956 [1024]

La chaire de Nicolas de Chantereine (Renaissance) au milieu des azulejos et la voûte de la Salle Capitulaire

par Maître Boytac. L' orgue de Santa-Cruz date du XVIIIème siècle
du facteur Manuel Gomez Herrera

IMG_3981 [1024]IMG_3984 [1024]

IMG_3948 [1024]IMG_3968 [1024]

IMG_3966 [1024]

IMG_3955 [1024]IMG_3954 [1024]

IMG_3964 [1024]IMG_3963 [1024]IMG_3970 [1024]

IMG_3982 [1024]IMG_3977 [1024]IMG_3976 [1024] magnifiques azulejos muraux et au sol

IMG_3975 [1024]IMG_3986 [1024]

 

Je recommande la visite de l'Igreja Santa-Cruz mais c'est difficile de pouvoir le faire quand il y a

des personnes en prière. Nous n'avons pas pu pénétrer dans le cloître du Silence malheureusement fermé.

Puis, nous avons rejoint la praça de Maio et avons déambulé dans la rue Visconte

bordée de nombreux magasins.

IMG_3991 [1024] un exemple d'immeuble visible à Coimbra

Puis, nous avons descendu les escadas (escalier) de Sao-Tiago et sommes entrés

dans une curieuse église de Sao-Tiago dédiée à Saint-Jacques romane coupée en deux

à cause de l'élargissement de la rue.

IMG_4012 [1024]IMG_4021 [1024]

IMG_4014 [1024]IMG_4016 [1024]

IMG_4006 [1024]IMG_4007 [1024]

IMG_4003 [1024]IMG_4002 [1024]

IMG_4005 [1024]IMG_4008 [1024]

 IMG_4010 [1024]

IMG_4011 [1024]IMG_4004 [1024]

 Une superbe église que je recommande, loin du bruit de la rue.

Le jardin d'un ancien cloître du monastère Santa Cruz

 IMG_4044 [1024]IMG_4043 [1024]

La Fontaine-Neuve de 1137 et modifiée en 1725. Elle décorait le jardin du monastère de Santa-Cruz


et le jardin de la Manche Renaissance dessiné par Jean III sur la manche de sa pelisse

et conçu par Jean de Rouen. L'oeuvre évoque le Christ comme source de vie.

Le jardin appartient à l'un des anciens cloîtres. Il ne subsiste que le cellier et l'infirmerie du monastère.

 A voir !

Des fruits achetés : des kiwis à 1, 49 euro le kilo dans une échoppe tenue par des chinois qui ferment

brutalement dans l'après-midi.

Dans la ville basse et ancienne, une brocante incroyable où vous trouvez de tout sur une petite place)

bien tranquille, largo da Freiria, un achat réglé en espèces. Au fond, un petit restaurant pas cher !

IMG_4028 [1024]

IMG_4029 [1024]

Après avoir hésité entre le concert dans le café près de l'église de Santa Cruz et un dîner-concert,

nous avons opté pour le dîner qui se tenait à la Capella Quinteto de Coimbra, Casa de Fados

rua Corpo de Deus Largo da Vitoria. Nous avons réservé une table pour un dîner à 20 heures 30

et le spectacle à 21 heures 30.

Arrivés avec un peu d'avance pour avoir le temps de dîner, nous avons choisi une caldo verde

(soupe au chou et saucisses) à 3,50 euros, salada de frango (salade de poulet et ananas) à 6 euros,

prato do presunto (plat de tranches de jambon) à 8 euros, secretos de porco preto

(secrets de cochon noir) à 10 euros, chouriço assado (saucisson grillé) à 6 euros et taxa

et taxa com oferta bebida (taxe sur boisson offerte) à 10 euros par personne.

"Le vin est la preuve que Dieu nous aime et souhaite notre bonheur."

"L'ennemi est l'alcool, mais fuir l'ennemi est lâche !"

IMG_4041 [1024]  la chapelle des Fados

IMG_4045 [1024]IMG_4049 [1024]

IMG_4052 [1024] caldo verde (soupe de chou et de saucisses)

IMG_4053 [1024] saucisson grillé

  IMG_4054 [1024] salade de poulet et ananas

  IMG_4077 [1024]  concert de Fado

 Je recommande le dîner-concert à la Capella où nous avons pu dîner et assister à un concert de fado

dans une ambiance jeune et chaleureuse. Une cuisine bonne et copieuse accompagnée de vin

si on le souhaite. Le concert est divisé en deux parties avec une vidéo, mais l'entracte

est un peu long.

 Nous avons acheté un CD de musique vendu à 10 euros par le groupe de musiciens que nous

fait dédicacer. Si vous le souhaitez, vous pouvez discuter avec eux.

Nous avons réglé le tout par carte bancaire. Attention, la soirée s'achève vers 23 heures.

Heureusement, nous étions proches du B&B car le quartier est assez sombre.

Au revoir !